Press "Enter" to skip to content

3 éléments à avoir en tête pour négocier la déclaration de politique monétaire de la RBA

La banque centrale d’Australie fera sa déclaration de politique monétaire mensuelle cette nuit à 3h30. Pour les amateurs de dollars AUD et de volatilité sur le marché des changes, voici quelques éléments à avoir en tête pour optimiser sa prise de position.

Un nouveau gouverneur à la RBA
Au cas où vous ne le sauriez pas encore, Glenn Stevens, le grand patron de la RBA depuis 10 ans, a laissé la main à Philip Lowe le 18 septembre dernier. Depuis le milieu des années 1980, ce dernier a travaillé dans plusieurs départements de la RBA, stabilité financière, marchés domestiques et analyse économique. S’il est nouveau à la fonction, il ne l’est donc pas à la RBA. En 2009, Lowe est même devenu le sous-gouverneur de Stevens. De manière logique, il devrait, pour son mandat, incarner la continuité de son prédécesseur.

La RBA semblait moins accommodante dans le dernier compte-rendu
Le dernier compte-rendu de la RBA s’était avéré être une petite surprise. La banque centrale avait, en effet, observé un statu quo. Si les décideurs ont décidé de maintenir la politique en l’état au mois de septembre, les transcriptions de la réunion montrent, cependant, qu’ils pourraient ne pas abaisser les taux dans un avenir réellement prévisible. La RBA a, en effet, noté, d’une part, que la croissance économique a été en ligne avec les attentes, mais, d’autre part, que l’emploi à temps plein a décliné. Il est également intéressant de noter que la banque centrale d’Australie a mentionné le fait que les indicateurs du marché du logement soulignent des conditions plus faibles que l’année précédente. Elle pourrait donc baisser ses taux sans avoir à ce soucier d’une bulle immobilière.


L’économie australienne ne semble pas au mieux

Les derniers chiffres de l’économie australienne ont été, pour la plupart, dans le rouge, notamment le secteur commercial et celui des dépenses de consommation. L’emploi et l’inflation se sont également détériorés ce qui dépeint, tout de suite, un tableau moins idyllique de l’économie du pays à long terme. Sur une note moins pessimiste, l’économie chinoise semble se maintenir ce qui pourraient permettre à la RBA de garder espoir quant aux conditions économiques des prochaines mois.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *