Press "Enter" to skip to content

3 raisons pour lesquelles de dollar néo-zélandais pourrait s’envoler

Il semblerait que le dollar néo-zélandais porte bien son surnom de kiwi puisqu’à l’image de l’oiseau, il pourrait s’envoler dans les jours à venir sur le forex. Nous verrons donc dans cet article les trois raisons pour lesquelles la monnaie néo-zélandaise pourrait bientôt s’envoler.

Les commentaires du ministre des finances concernant les taux de change
Dans une récente interview sur Bloomberg TV, le ministre des finances néo-zélandais, Bill English, a souligné que le cours NZD-USD se négociait actuellement à des niveaux durables. Il a ajouté que la récente dépréciation du kiwi avait été positive pour les exportateurs, le renforcement de la productivité et la compétitivité. Il a également mentionné que le gouvernement était parfaitement à l’aise avec les récents ajustements opérés. Cela a suffi à convaincre les traders du forex d’une potentielle nouvelle intervention secrète de la RBNZ.

Anticipation d’inflation positive
Le ministre des finances a également souligné que les pressions inflationnistes pourraient reprendre. Il a cependant averti que cela prendrait un certain temps avant d’observer une augmentation globale des prix à la consommation. Notez que l’IPC annuel est actuellement à 1%. Il a aussi mentionné que les pressions déflationnistes mondiales maintenaient le taux d’inflation néo-zélandais en évoquant la trainée potentielle sur plusieurs mois de la baisse des prix à la production en Chine.


Une reprise récente des données économiques

La dernière série de rapports venue de Nouvelle-Zélande a été assez impressionnante avec notamment des chiffres de vente au détail et d’emploi au delà des prévisions. Les ventes au détail ont, en effet, progressé de 1,5% pendant que le taux de chômage passait de 5,6% à 5,4%. Conséquences de cela, une hausse de 0,8% des locations au troisième trimestre et une révision à la hausse des chiffres de l’emploi du deuxième trimestre.

Pour les trois raisons que nous venons de citer, il y a de fortes chances de voir le dollar néo-zélandais prendre le large d’ici la fin de cette année.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *