Press "Enter" to skip to content

3 raisons pour lesquelles la livre pourrait continuer de monter

Alors que le Royaume-Uni a connu une semaine particulièrement intense, nous analyserons ce qu’il s’est passé et verrons dans quelle mesure la livre sterling pourrait, à terme, en tirer des conséquences positives sur le marché des changes.

Le Royaume-Uni restera uni
C’est l’information majeure de la semaine, l’Ecosse a dit non à l’indépendance. Alors que les indépendantistes se voyaient déjà sortir du Royaume-Uni le peuple écossais a décidé de rester dans l’Union pour le moment.
Avec cela, la perspective de l’incertitude politique et économique découlant de la sécession de l’Ecosse a cessé de peser sur la monnaie britannique. Grâce à cela,  les traders du forex vont pouvoir se concentrer à nouveau sur les fondamentaux qui animent habituellement le marché des changes comme la relève tant attendue des taux d’intérêt en Angleterre par exemple.

Une hausse inattendu des données relatives aux emplois au Royaume-Uni
Noyé par tout le battage médiatique entourant le référendum écossais, le dernier rapport sur l’emploi est quelque peu passé au second plan hors, il est assez impressionnant ce mois-ci. Il montre, en effet, une baisse du chômage de 37 200, un chiffre suffisant pour faire passer le taux de 6,4% à 6,2%. Pour couronner le tout, le rapport de juillet a été révisé pour imprimer un recul de 37 400 demandeurs d’emploi contre un chiffre de 33 600 annoncé initialement.
Il faut également ajouter à cela une reprise de la croissance des salaires pour le mois d’août puisqu’on a enregistré une hausse de 0,6%.

Deux membres de la BoE ont encore voté pour une hausse des taux d’intérêt
Même s’il existe encore des menaces concernant l’inflation cela n’a pas empêché deux des membres du MPC de voter pour une relève des taux lors de la dernière réunion, alors qu’une majorité votait un maintien de la ligne actuelle. En effet, ces derniers pensent qu’il est encore trop risqué de resserrer la politique monétaire notamment à cause du ralentissement en cours dans la zone euro et des risques que cela implique sur le Royaume-Uni.
Gardez cependant à l’esprit que le comité a revu ses prévisions de PIB à la hausse, +0,9%, ce qui signifie, malgré tout, que le ton est plus optimiste à la BoE.

Les perspectives du Royaume-Uni se sont donc quelque peu dégagées et cela devrait permettre à la livre de conserver les récents gains qu’elle a enregistré sur le marché des changes.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *