Press "Enter" to skip to content

4 choses à retenir de la déclaration du FOMC

Cette semaine avait lieu la réunion du FOMC. Cette déclaration est très attendue par les trader du forex dans la mesure où elle cause, généralement, de forts remous sur le marché des changes. Nous étudierons dans cet article ce qu’il fallait en retenir.

La fed travaille sur sa stratégie de sortie
Comme prévu, le FOMC a décidé de réduire les achats d’actifs de 10 milliards de dollars ce mois-ci et a réaffirmé son intention d’en finir avec cette politique en octobre. Alors que la fed s’apprête à mettre un terme à son programme d’assouplissement, les acteurs du marché des changes se demandent qu’elle sera la prochaine stratégie monétaire américaine.
Concernant cette interrogation, les responsables politiques ont confirmé travailler déjà sur une stratégie de sortie, ce qui impliquerait de nouveaux instruments de politique monétaire visant à normaliser le taux des fonds fédéraux. Cela pourrait inclure des ajustements sur les intérêts payés sur les réserves excédentaires et des réductions sur les portefeuilles de titres de la fed.

Un maintien des taux d’intérêt même après la fin du programme de réduction d’achats d’actifs
Alors qu’on arrive à la fin du programme de réduction d’achats d’actifs, il semblerait que la fed ne soit pas encore prête à prendre des décisions importantes concernant ses taux d’intérêt. Les taux d’intérêt resteront donc à leurs niveaux actuels pour encore quelques temps. Cette déclaration a anéanti les espoirs de certains participants du marché qui prévoyaient une intervention sur ces taux pour le mois de mars de l’année prochaine. Il faudra, en effet, surement attendre l’été 2015.
Le point positif, c’est que 14 des 17 membres s’attendent effectivement à une hausse en 2015 de l’ordre de 3% sur les trois ans qui suivront la mise en place de cette politique.

La fed abaisse ses prévisions de croissance
Bien que l’économie américaine ait imprimé des résultats économiques plutôt bons récemment, il semble que la fed soit encore loin d’être impressionnée par ces chiffres. Les décideurs américains ont, en effet, revu leurs prévisions de PIB à la baisse puisqu’ils prévoient une hausse de l’ordre de 2,6% – 3% alors qu’auparavant, ils tablaient sur un bond situé entre 3% et 3,2%.
Yellen a également souligné que le marché du travail n’était pas encore complètement remis et que l’inflation était toujours inférieure aux objectifs de 2% de la commission.

Le billet vert garder t’il sa tendance haussière sur le long terme ?
Malgré des signaux mixtes et une volonté de Yellen de maintenir un ton prudent, la monnaie américaine a réagi positivement à l’événement, les acteurs du marché des changes se focalisant, sans doute, sur la stratégie de sortie du programme d’assouplissement de la fed.
Après quelques jours de consolidation, l’indice du dollar américain a cassé à la hausse après l’annonce du FOMC. L’USD-JPY a bondi vers de nouveaux sommets en passant la barre des 108,50 tandis que l’EUR-USD reprenait sa chute au cours de la séance américaine.

Alors qu’on touche enfin au but concernant la fin du programme d’assouplissement monétaire de la fed mais qu’il n’est pas encore temps de revoir le niveau des taux d’intérêt, la monnaie américaine continue de se maintenir à un niveau très favorable.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *