4 choses à savoir à propos de la coupe des taux de la Chine

La Chine a lancé une bombe sur les marchés financiers hier en annonçant une baisse des taux d’intérêt au cours du week-end. Une bonne occasion pour nous d’analyser cet événement et de voir le potentiel impact qu'il aura sur la monnaie chinoise et le forex.

Une économie chinoise en berne
Ce n’est plus un secret pour personne, de plus en plus d’économistes sont préoccupés par le ralentissement de l’économie chinoise et le fait que la banque populaire de Chine ait annoncé une baisse surprise des taux après la publication négative de l’indice des prix à la consommation semblent montrer que les dirigeants du pays s’accordent enfin sur le sujet. Après tout, les dernières données en provenance de la Chine ne peignent pas un tableau très réjouissant. La croissance peine à atteindre les 7% ciblés par le gouvernement et l’IPC a été plus faible de 1,5%.
Par ailleurs, la Banque centrale chinoise est en pleine frénésie d’assouplissement depuis quelques temps. Elle a, en effet, déjà réduit les taux d’intérêt à trois reprises durant les six derniers mois.

Une réforme plutôt qu’un nouvel assouplissement
De la même façon que lorsque la Chine a annoncé une coupe de son RRR en avril, le gouvernement justifie cette action comme un effort pour parvenir à une réforme plutôt que comme un mouvement d’assouplissement quantitatif.
Selon Jun Ma, le QE consiste à mettre en place un ensemble de mesures non conventionnelles lorsque l’économie est confrontée à une récession. La réduction des taux de référence vise à mettre la pression à la baisse sur les taux d’intérêt nominaux afin de stabiliser la croissance des investissements, or ce n’est pas le cas selon ce dernier.
BPOC
La Chine a lancé une bombe sur les marchés financiers hier en annonçant une baisse des taux d’intérêt au cours du week-end. Une bonne occasion pour nous d’analyser cet événement et de voir le potentiel impact qu’il aura sur la monnaie chinoise et le forex.

Une économie chinoise en berne
Ce n’est plus un secret pour personne, de plus en plus d’économistes sont préoccupés par le ralentissement de l’économie chinoise et le fait que la banque populaire de Chine ait annoncé une baisse surprise des taux après la publication négative de l’indice des prix à la consommation semblent montrer que les dirigeants du pays s’accordent enfin sur le sujet. Après tout, les dernières données en provenance de la Chine ne peignent pas un tableau très réjouissant. La croissance peine à atteindre les 7% ciblés par le gouvernement et l’IPC a été plus faible de 1,5%.
Par ailleurs, la Banque centrale chinoise est en pleine frénésie d’assouplissement depuis quelques temps. Elle a, en effet, déjà réduit les taux d’intérêt à trois reprises durant les six derniers mois.

Une réforme plutôt qu’un nouvel assouplissement
De la même façon que lorsque la Chine a annoncé une coupe de son RRR en avril, le gouvernement justifie cette action comme un effort pour parvenir à une réforme plutôt que comme un mouvement d’assouplissement quantitatif.
Selon Jun Ma, le QE consiste à mettre en place un ensemble de mesures non conventionnelles lorsque l’économie est confrontée à une récession. La réduction des taux de référence vise à mettre la pression à la baisse sur les taux d’intérêt nominaux afin de stabiliser la croissance des investissements, or ce n’est pas le cas selon ce dernier.


Des investisseurs qui saluent la nouvelle

Qu’il s’agisse d’une réforme de l’investissement ou d’un assouplissement de politique réel, les investisseurs semblent avoir pris la nouvelle positivement. Cela a permis aux stocks asiatiques de bien commencer la semaine de négociation. Les indices boursiers ont, en effet, enregistré de solides gains.
La réduction de 0,25% des taux d’intérêt par la BPOC devrait encourager l’activité d’emprunt ce qui pourrait soutenir les dépenses de consommation et l’investissement des entreprises dans les semaines à venir. Même le dollar australien semble profiter de cet espoir de relance de la Chine.

Des analystes qui prévoient de nouvelles baisses
Plusieurs analystes du marché des changes envisagent que cette réduction des taux d’intérêt ne soit pas la dernière manœuvre d’assouplissement monétaire de la Chine. Une nouvelle diminution du RRR est en effet susceptible d’arriver avant la fin de l’année. Les décideurs chinois pourraient en plus faire preuve de créativité concernant leurs efforts de relance si les actions mises en place ne portaient pas leurs fruits.
Les responsables de la banque centrale ont en effet souligné qu’ils possèdent encore une large gamme d’outil de politique monétaire si l’économie réclamait davantage de soutien.

Le prochain mouvement de la Chine permettra t’il de garder l’appétit au risque à flot sur le marché des changes ? Réponses dans les semaines à venir.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie