Press "Enter" to skip to content

4 déclarations de politique monétaire à surveiller cette semaine

Sauf si vous vivez dans une grotte, vous n’êtes pas sans savoir que cette semaine marque la rentrée ! Bien sûr cette dernière concerne les écoliers mais pas seulement, les banques centrales font elles aussi leur rentrée des classes. Voici donc les 4 déclarations politiques susceptibles d’avoir une incidence sur le marché des changes cette semaine.

Banque du Canada
La banque centrale du Canada publiera mercredi ses positions relatives aux taux d’intérêt. A priori, elle devrait les maintenir à leurs niveaux actuels soit 1%.
Les derniers rapports sur les ventes au détail et le PIB canadiens ont été impressionnants, l’économie imprime en effet un chiffre de croissance mensuel de 0,3%. Cependant, les perspectives ne sont pas aussi réjouissantes que cela puisque l’indice des prix des matières premières et celui des prix industriels tendent à révéler des valeurs négatives.

Banque du Japon
Autre déclaration prévue cette semaine celle de la Banque centrale du Japon. Comme nous vous en parlions hier, les attentes des traders sont fortes dans la mesure où le gouverneur Kuroda et ses hommes devraient enfin admettre que leur économie n’est pas des plus fleurissantes. Aux vues des derniers chiffres publiés, la BoJ est susceptible d’ajouter des stimuli dans son économie plus tôt que prévu. En effet, les conséquences de la hausse de la taxe sur les ventes sont désastreuses et il serait peut être temps d’agir avant que l’état de l’économie japonaise ne se détériore davantage.

Banque d’Angleterre
Mark Carney, le gouverneur de la banque centrale d’Angleterre, s’exprimera quand à lui jeudi. Alors que le précédent compte-rendu indiquait que les décideurs avaient voté pour une hausse des taux en juillet, il semblerait que des changements de politique monétaire ne soient pas encore à l’ordre du jour.
Carney pourrait, en effet, mettre en évidence le récent ralentissement de l’inflation et les chiffres décevants de l’IPC. Sur le forex, la livre devrait continuer à maintenir ses niveaux actuels à moins que la BoE ne fasse la surprise d’une annonce relative aux taux d’intérêt.

Banque centrale européenne
La journée de jeudi sera à suivre avec attention puisqu’en plus de la BoJ et de la BoE, c’est la BCE qui publiera son compte rendu de politique monétaire. Avec ce qu’il s’est dit au sommet de Jackson Hole la semaine dernière, il y a de fortes raisons de penser que le gouverneur Draghi entame un début d’assouplissement pour la zone euro.
Rappelons que les dernières données économiques européennes ont été assez désastreuses. L’Allemagne, la France et l’Espagne ont en effet, marqué des reculs dans différents secteurs économiques. Draghi pourrait donc faire un zoom sur la crise en Allemagne et les menaces de déflation, deux facteurs qui pourraient attirer les ours du forex.

Si vous êtes un adepte de l’analyse fondamentale, cette semaine est idéale pour vous. En effet, les annonces des banques centrales ne manque pas d’animer le marché des changes.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *