4 facteurs qui soutiennent la livre sterling sur le forex

Si vous vous demandez pourquoi la monnaie britannique se porte bien depuis quelques semaines sur le forex, vous trouverez dans cet article les facteurs qui expliquent ce phénomène.

Rebond de l’inflation
La semaine dernière, le Royaume-Uni a publié son indice des prix à la consommation. Même si les chiffres n’ont pas, exactement, été à la hauteur des attentes, cela n’a pas empêché les taureaux de livre de se faire plaisir. Ces derniers ont, en effet, privilégié les dernières lectures plus favorables. Notez que sur le forex, il ne suffit pas de regarder si le chiffre réel a été supérieur ou inférieur aux prévisions, il faut également s’intéresser aux tendances en cours. L’IPC a enregistré au mois de mai une légère hausse de 0,1%. Ce chiffre est supérieur au précédent ce qui laisse à penser que l’économie britannique commence à s’éloigner de la menace de déflation.

Reprise de la croissance des salaires
Les amateurs de livre ont bon espoir que le Royaume-Uni ne passe pas par la case déflation en raison de la forte augmentation des salaires enregistrée au mois d’avril. Sur trois mois la hausse est de 2,7%, soit un chiffre au dessus des attentes situées à 2,5% et la lecture de mars a, même, été révisée de 1,9% à 2,3%.
Si vous avez suivi les dernières déclarations de la banque centrale d’Angleterre, alors vous savez que la faible croissance des salaires constituait l’une des principales préoccupations de l’institution.
livre sterling forex
Si vous vous demandez pourquoi la monnaie britannique se porte bien depuis quelques semaines sur le forex, vous trouverez dans cet article les facteurs qui expliquent ce phénomène.

Rebond de l’inflation
La semaine dernière, le Royaume-Uni a publié son indice des prix à la consommation. Même si les chiffres n’ont pas, exactement, été à la hauteur des attentes, cela n’a pas empêché les taureaux de livre de se faire plaisir. Ces derniers ont, en effet, privilégié les dernières lectures plus favorables. Notez que sur le forex, il ne suffit pas de regarder si le chiffre réel a été supérieur ou inférieur aux prévisions, il faut également s’intéresser aux tendances en cours. L’IPC a enregistré au mois de mai une légère hausse de 0,1%. Ce chiffre est supérieur au précédent ce qui laisse à penser que l’économie britannique commence à s’éloigner de la menace de déflation.

Reprise de la croissance des salaires
Les amateurs de livre ont bon espoir que le Royaume-Uni ne passe pas par la case déflation en raison de la forte augmentation des salaires enregistrée au mois d’avril. Sur trois mois la hausse est de 2,7%, soit un chiffre au dessus des attentes situées à 2,5% et la lecture de mars a, même, été révisée de 1,9% à 2,3%.
Si vous avez suivi les dernières déclarations de la banque centrale d’Angleterre, alors vous savez que la faible croissance des salaires constituait l’une des principales préoccupations de l’institution.


Une potentielle hausse de taux de la BoE l’année prochaine

Maintenant que le Royaume-Uni a imprimé des gains en matière de salaire, les fonctionnaires de la BoE pourraient être beaucoup plus confiants quant aux perspectives d’inflation.
Le dernier compte-rendu de la banque centrale d’Angleterre a indiqué que la hausse des taux d’intérêt de la fed pourrait poser des problèmes quant aux perspectives économiques mondiales. Les membres du MPC ont, cependant, souligné que leur décision de resserrer leur économie serait basée principalement sur les tendances inflationnistes du Royaume-Uni.
Pour l’instant, les décideurs de la BoE continuent de voter pour le maintient des taux d’intérêt et des achats d’actifs actuels. Certains membres bellicistes ont, tout de même, précisé qu’ils se rapprochaient de plus en plus du resserrage.

La livre serait-elle la meilleure option parmi les monnaies européennes ?
Le fait que la livre semble de plus en plus être la meilleure option parmi les monnaies européennes contribuent également grandement à sa bonne santé actuelle. En effet, même si la zone euro a montré des améliorations en matière de données économiques, le problème de la dette grecque continue de laisser planer bons nombres incertitudes. Les traders ont donc tendance à s’éloigner de l’euro. Les amateurs de franc Suisse sont également frileux en ce moment car la BNS a par le passé déjà surpris les marchés financiers.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie