Press "Enter" to skip to content

4 signes qui montrent que l’économie chinoise se porte de mieux en mieux

Les traders forex ont-ils sur-réagi aux perspectives économiques maussades des derniers mois de la Chine? La crainte d’une explosion du modèle de croissance du géant asiatique est-elle réellement fondée? A en juger par les récents indicateurs macroéconomiques, il est probable que l’économie chinoise connaisse plutôt un atterrissage en douceur garant d’une stabilité de la croissance mondiale.

1. L’amélioration du PMI manufacturier

La semaine dernière, le marché des changes a eu confirmation que le PMI manufacturier en version finale est de nouveau retourné en phase d’expansion pour les petites et grandes entreprises. Le chiffre annoncé par le gouvernement fut de 51.0 contre 50.1 selon les données de HSBC et Markit Economics. C’est la première phase d’expansion depuis avril et surtout la plus importante progression mensuelle en l’espace de trois ans.

2. Une relance substantielle des exportations

L’excédent commercial chinois a atteint un plus haut niveau en août depuis janvier tandis que les exportations ont augmenté de 7.2% sur un an, bien au-dessus du chiffre estimé préalablement par le forex à 5.5%. Apparemment, l’amélioration de la conjoncture aux Etats-Unis et dans la zone euro a déjà des effets positifs sur l’économie chinoise, ce qui devrait permettre de confirmer la relance.

4. Des prévisions de croissance revues à la hausse

Même les plus grandes institutions financières mondiales sont désormais convaincues que la Chine a un avenir économique brillant, d’où la révision quasi-généralisée des prévisions de croissance pour le pays. Ainsi, en pleine trêve estivale, Deutsche Bank a relevé sa prévision pour le dernier trimestre 2013 de 7.0% à 7.5%. Pour cette année, Crédit Suisse table sur une hausse de 7.6% contre 7.4% auparavant.

4. Une inflation contenue

Enfin, dernier élément crucial pour un pays émergent comme la Chine, l’inflation semble jusqu’à présent contenue par la politique monétaire prudente de la banque centrale. En août, le niveau de l’IPC annuel était à 2.6%, ce qui est en droite ligne avec le consensus des analystes forex. Dans les prochains mois, les investisseurs considèrent que ce niveau devrait rester stable avec une pointe annuelle en fin d’année proche de 3.5%, ce qui devrait permettre une croissance stable et favoriser la reprise économique.

Sans atterrissage catastrophe pour l’économie chinoise et apparemment avec une politique monétaire américaine dont les lignes directrices devraient rester pour le moment inchangées, cette rentrée de septembre sur le marché des devises s’annonce sous les meilleurs augures.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *