Press "Enter" to skip to content

Accentuation des pressions sur l’Italie sur le marché de la dette

En dépit d’un démenti de Bruxelles concernant un plan de sauvetage pour l’Espagne, l’Italie et Chypre, l’écart de rendement entre les obligations de ces trois pays par rapport au Bund allemand s’est encore accentué ce matin.

L’écart de rendement entre les obligations de l’Italie et de l’Allemagne était de 386 points de base et celui entre les obligations de l’Espagne et de l’Allemagne de 402 points de base.

Ces tensions ont lieu alors que le gouvernement italien a organisé en urgence une réunion concernant la gestion de la dette hier, dont rien n’a filtré. Ce matin, le ministre des Finances italiens, Tremonti, s’est rendu au Luxembourg pour rencontrer Jean Claude Juncker, chef de l’Eurogroupe. A son arrivée, le ministre italien n’a fait aucun commentaires.

Enfin, le risque de contagion à d’autres pays européens de la crise souveraine se précise de plus en plus puisque des pays considérés comme fragiles, notamment la France et la Belgique, ont vu leurs spreads atteindre des plus hauts historiques depuis la création de la zone euro, à respectivement 81 et 209 points de base.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *