Press "Enter" to skip to content

Analyse EURUSD à mi-séance du 14 novembre 2011

Après avoir ouvert en hausse à 1.3784, la paire EURUSD a légèrement fléchi, ne capitalisant que faiblement sur l’évolution politique positive en Italie et en Espagne.
 

Analyse Fondamentale :
 

La nomination dimanche soir de Mario Monti en tant que Premier ministre italien semble avoir rassurer quelque peu les marchés financiers à en juger par l’évolution des indices européens et des taux italiens. Ses positions économiques et son discours sur la crise se veulent optimistes et son aura est renforcée par une réputation d’indépendance et de compétence qu’il a pu se forger en tant que commissaire européen (1994-2004).
 
Les tensions au sein de la zone euro semblent s’apaiser aussi en Grèce avec la formation d’un autre gouvernement avec à sa tête un technocrate, Lucas Papademos, ancien vice-gouverneur de la BCE.
Mais pour combien de temps ? Les attentes sur le terrain se font attendre et les marchés nous ont habitué à réagir de manière très abrupte ces derniers temps.
 
Clairement, le marché obligataire reste en alerte, la crise souveraine semble se propager et s’intensifier (la Slovénie enregistre encore des taux records ce matin) alors que tous les acteurs financiers attendent plus d’action de la part de la BCE. Les regards se porteront aujourd’hui sur les émissions obligataires italiennes et françaises. Ces dernières vont faire figure de véritable baromètre des marchés financiers alors que la France et l’Italie ont connu, au cours de la semaine dernière, des taux records sur fond d’accentuation de la crise.
 
Sur le terrain macroéconomique, les investisseurs ont eu confirmation que le risque de récession en Europe est toujours important. En effet, la production industrielle dans l’Eurozone a continué de baisser en septembre, de 2.0%. Ce chiffre est inférieur aux attentes des économistes ( -2.2%) mais confirme, indéniablement, le ralentissement économique important de la zone euro. Sur un an, la hausse de la production industrielle n’est que de 2.2% contre un consensus à 3.3%.

 

Analyse technique :
 

L’euro s’inscrit dans un trend baissier en ce début d’après-midi, alors que la volatilité est toujours accrue, aussi bien sur le forex que sur les autres marchés financiers. En ligne de mire, deux supports importants, le premier à 1.3622 et le second à 1.3494.
 
A noter un point pivot important pour la séance d’aujourd’hui à 1.3710.
 
Canal de fluctuation hebdomadaire prévisionnel : 1.3450 – 1.3900

 

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *