Press "Enter" to skip to content

Analyse EUR/USD: En intraday la tendance baissière s’affirme

Hier la paire a surpris! Dans un marché particulièrement calme en termes macroéconomiques, la paire a affiché un gain de près de 1000 pips, venant se frotter à la résistance à 1.2485 qui l’a empêché de franchir le cap de 1.25. Depuis, une certaine accalmie semble s’imposer sur le marché des changes. Voyons ce qu’il faut retenir des mouvements des dernières 48 heures sur la paire de devises.

Analyse fondamentale eurodollar

Encore une fois, le calendrier économique forex jouera un rôle marginal dans l’évolution de la paire. Les annonces du jour (comme les ventes de logements existants) ne sont en aucune mesure d’influencer réellement sur les prix. En revanche, à 20h, la publication du compte-rendu de la réunion de fin juillet de la banque centrale américaine pourra éventuellement avoir un rôle moteur. Certains investisseurs s’attendent à ce que le compte-rendu mette en lumière la volonté d’action de la FED, ce qui pourrait faire davantage fléchir le dollar. Mais la majorité du marché s’attend à un document plutôt neutre, sans réelle annonce. Il faut se rappeler que certains membres de la FED se sont exprimés ces derniers jours, et ils ne semblaient pas du tout disposés à prendre de nouvelles mesures de soutien à l’économie.

Analyse technique eurodollar

Techniquement, la paire eurodollar offre d’intéressantes perspectives. Nous l’avons vu hier, après plusieurs jours évoluant autour de 1.23, l’eurodollar a failli dépasser 1.25. Après quelques prises de bénéfices en fin de journée hier, pendant les dernières heures de la session américaine, la paire est restée largement au-dessus de 1.24.

Si on s’intéresse aux canaux, la tendance est légèrement baissière, ce qui semble être confirmée par les chandeliers japonais. On constate avec une échelle de temps H1 que nous avons deux chandeliers successifs appelés pendus, ce qui montre la tendance baissière. Tendance confirmée par le MACD et la courbe de stochastique.

Sur le court terme, une stratégie de vente de l’eurodollar est donc intéressante mais il ne faut pas s’attendre à un recul majeur. Les investisseurs ne sont apparamment pas encore prêts à faire franchir à la paire le cap de 1.25 mais si on s’intéresse sur le moyen terme, cela semble tout à fait possible. La publication du compte-rendu du FOMC pourrait donner des cartouches aux investisseurs frileux qui n’ont pas permis à la paire de casser sa principale résistance hier.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *