Press "Enter" to skip to content

Analyse matinale du 15/11/2011 pour la paire EUR/USD

Alors que l’on espérait une accalmie sur les marchés après les récentes annonces politiques en Italie et en Grèce, l’euro continue à être sous pression, dans une spirale descendante. Le cours est actuellement à 1.3550 contre 1.3705 hier, perdant de fait plus de 150 pips sur un marché qui continue à inquiéter.
 

Scénario EURUSD du jour :
 

La situation continue à être préoccupante pour la monnaie unique. L’émission d’obligations par l’Italie dans la journée de lundi s’est faite à des taux de 6%, ce qui a refroidi de façon conséquente les investisseurs. La majeure continue sa descente, dans un scénario qui se veut pessimiste. Le plus bas de la séance a été atteint il y a quelques minutes, avec des indicateurs techniques qui suggèrent une survente et un rebond possible.

Il faudra néanmoins être attentif aux nombreux chiffres économiques publiés dans la journée, tels que le PIB trimestriel pour la zone Euro publié à 11h, avec un consensus à 0.2%, ainsi que le sondage ZEW sur le sentiment économique en Allemagne, toujours à 11h et avec un consensus de -52 points. Globalement, la monnaie devrait vraisemblablement évoluer dans un range entre 1.3550 et 1.3650.

Fondamentaux sur l’EURUSD :
 

La situation politique de la zone Euro continue à inquiéter les marchés. La nomination de Mario Monti en Italie n’a laissé qu’un temps de répit au marché, qui recommence sa descente. Les indicateurs de la zone Euro publiés lundi tels que la production industrielle, avec une baisse à -2% contre une hausse précédente de 1,4% n’est pas pour rassurer les marchés.

Les inquiétudes commencent à gagner l’Espagne et la France, qui voient leurs obligations commencer à monter également. L’Espagne a vu ses propres taux obligataires remonter au-dessus des 6%, dans un contexte difficile, le pays s’apprêtant à emprunter 7,5 milliards d’euros dans la semaine.

La France, elle, affiche une croissance sur le troisième trimestre, avec 0,4% de hausse, ce qui représente une surprise agréable pour les investisseurs mais néanmoins la situation reste instable comme en témoigne l’écart entre les obligations à 10 ans de l’Allemagne et la France. Ce matin, il a atteint un nouveau record à près de 172 points de base, dépassant ainsi le recor de la semaine dernière.
 

L’euro continuera à évoluer dans la semaine au gré des différentes annonces politiques et économiques de la zone euro.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *