Press "Enter" to skip to content

Analyse matinale EURCHF du 7 décembre 2011

L’indécision sur les marchés financiers, à l’approche d’un nouveau sommet européen de crise à Bruxelles, s’est manifestée très singulièrement sur le cross EURCHF hier qui a connu une forte volatilité, oscillant entre 1.2329 et 1.2428. L’impact de l’avertissement de S&P fut assez limité sur les cours – puisque les intervenants ont déjà intégré une dégradation des perspectives des économies de la zone euro – mais la fébrilité demeure en ce qui concerne l’issue de la réunion de la BCE et, surtout, du sommet européen des 8 et 9 décembre. A l’inverse d’hier, le marché des changes suisse est plus calme, avec une cross qui a ouvert les échanges à 1.2404 avant d’enregistrer une légère performance qui l’a conduit à 1.2413 à 10h, heure de Paris.
 

Scénario EURCHF du jour:

La parité a reçu le support du 200 SMA sur le graphique journalier et s’approche à présent de la résistance à 1.245, qu’elle n’avait pas réussi à franchir ces deux derniers mois. Par conséquent, il y a de bonnes chances pour qu’elle échoue à nouveau et se renverse en direction de 1.22. Cependant, une cassure haussière réussie pourrait déclencher de nombreux ordres automatiques qui pourraient faire grimper la parité. Pour l’instant, nous proposons le canal de fluctuation de 1.2350 à 1.2450, avec un point pivot central à 1.2389.
 

Point sur les fondamentaux EURCHF du jour:
 

D’un point de vue purement macroéconomique, le calendrier de la journée est relativement vide et les quelques chiffres européens devraient avoir un impact négligeable sur la paire. A noter que la BNS a publié ses réserves de change en novembre, qui se sont fortement repliées en l’espace d’un mois, passant de 245.04 milliards de CHF à 229.28 milliards de CHF. Cette baisse s’explique essentiellement par l’échéance de “swaps en devises et des transactions repo”. Des rumeurs ont également fait état, depuis quelques jours, d’achats d’euros par la BRI sur les marchés financiers pour le compte de la BNS mais aucune des deux institutions n’a voulu pour le moment commenter ces rumeurs de marché. Il est connu de tous que la BNS aime cultiver le secret dans ses opérations monétaires.
 
Pour le reste de la semaine, nous prévoyons un accroissement de la volatilité automatique lors du Sommet européen c’est pourquoi nous vous invitons à bien placer vos stop loss.

 

Par Majdouline Benito

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *