Press "Enter" to skip to content

Analyse matinale EURUSD du 29/11/2011

Après une séance plutôt agitée lundi, l’eurusd continue à suivre des mouvements erratiques, poussé par un marché indécis et qui évolue au gré des annonces politiques. La paire se négocie actuellement à 1.3333 contre 1.3374 hier à la même heure, une légère baisse qui va voir son évolution dépendre des annonces de la semaine.
 

Scénario EURUSD du jour :

L’euphorie de lundi sur les marchés européens semble ne pas être destinée à durer. Soumis à des variations quelques fois difficilement explicables, en raison de l’absence de nouvelles concrètement encourageantes, le marché et la monnaie des dix-sept continuent aujourd’hui d’évoluer dans un tunnel entre 1.3290 et 1.3390, plus haut de la journée d’hier.

Les points pivots nous livrent des résistances 1.3383 et 1.3454, et des supports à 1.3257 et 1.3202, ce qui nous semble être un peu en décalage de la courbe actuelle. Un MACD nous signale un léger surachat, nous tendons donc plutôt pour un trend baissier en cette journée.

Du côté des annonces économiques, on pourra surveiller la confiance économique en zone euro, prévue à 94.0 et avec un précédent de 94.8. Egalement à noter, la confiance des consommateurs aux Etats-Unis, avec un consensus à 43.0 et un précédent à 39.8, qui pourrait également impacter le marché des changes.
 

Fondamentaux sur l’EURUSD :
 

La devise européenne a été portée dans la journée d’hier par la rencontre des ministres des Finances à Bruxelles, afin de débloquer une tranche d’aide supplémentaire de 8 milliards d’euro pour la Grèce, le marché cherchant à trouver des points d’appui sur lesquels il pourrait rebondir.

Cela dit, le problème de dette souveraine dans la zone euro continue à inquiéter, et notamment les agences de notation, qui ont déclaré que la crise que connaissait actuellement l’Europe était à même de fragiliser la notation des pays concernés. Standard & Poor’s a annoncé qu’une mise sous perspective négative de la note française était envisageable. La prudence reste donc de mise sur les marchés aujourd’hui, en attendant d’autres annonces politico-économiques.

 

Par Rodolfo Algarvio

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *