Press "Enter" to skip to content

Analyse matinale EURUSD du 6/12/2011

Malgré l’annonce d’un nouveau traité européen pour une nouvelle gouvernance de la zone euro hier soir, l’agence de notation S&P à décidé de placer sous surveillance négative les notes d’endettement à long terme de quinze pays de la zone euro, parmi eux six pays notés “AAA” dont l’Allemagne, l’Autriche, la Finlande, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas. Ce matin l’euro a ouvert en légère baisse face au dollar américain à 1.3383 contre 1.3394 lundi soir, le marché relativisant apparemment cette annonce. Sur le terrain boursier, l’impact est plus perceptible puisque le CAC 40 a ouvert la journée en repli de 0.8% à 3176 points après un rebond de 1.15% à 3201 points hier. Les valeurs financières ont été les plus touchés, notamment le Crédit Agricole avec -5.1%, la Société Générale avec -4.3% et BNP Paribas avec -3.1.
 

Analyse fondamentale EURUSD
 

Le début de semaine fut positif pour la majorité des bourses européennes et pour l’euro en raison de l’espoir généré par les annonces des dirigeants européens au sujet d’un plan visant à contrôler la crise de la dette à travers une application plus stricte de la discipline budgétaire de la zone. Ce plan fut présenté, dans les grandes lignes, hier à Paris et devrait servir de base de discussions lors du Sommet européen de la fin de semaine.
Cependant, les agences de notation ont une nouvelle fois jeté le trouble sur les marchés. En effet, l’agence de notation S&P a placé sous surveillance négative les notes d’endettement de quinze pays de la zone euro ce qui implique qu’il existe une probabilité supérieure à 50% que la note de ces pays soit abaissée d’ici à trois mois. Parmi les pays cités les plus menacés, la France, au regard des récentes pressions de S&P et Moody’s contre le pays. A noter aussi que la France est le seul pays pour lequel S&P envisage d’abaisser de deux crans la note de la dette à “AA”.
 
Bien que l’actualité soit dominée pour le moment par les déclarations politiques sur l’annonce de S&P, les cambistes veilleront à être attentif aujourd’hui aussi à l’annonce du PIB trimestriel de la zone euro et aux commandes industrielles allemandes.
 

Analyse technique EURUSD
 

La paire EURUSD est descendue à 1.3336 en fin de séance asiatique, son niveau le plus bas depuis le 30 novembre. Ce matin à 8h (Heure de Paris) l’euro valait 1.3383 dollar contre 1.3394 à la clôture hier, après un petit rebond lundi matin avec son point plus haut à 1.3461. Notre vision reste toujours haussière pour la paire sur les prochains jours car l’annonce de S&P est assez relativisée par les marchés et ne constitue pas en soi une surprise. Toutefois, le potentiel haussier est limité et la résistance à 1.3550 devrait faire office de barrière infranchissable pour le moment. Une stabilisation autour de 1.34 est prévisible pour les prochaines vingt quatre heures.
 
 
Par Ronald Martinez

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *