Press "Enter" to skip to content

Analyse technique forex du 06/02/2014

Chères lectrices, chers lecteurs,

Comme chaque matin, l’équipe de Forex.fr vous propose l’analyse technique du jour pour les principaux cross du marché des changes pour la séance du 06/02/2014.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’oubliez pas de consulter nos graphiques Forex en temps réels.

Et surtout, n’oubliez pas de bien placer vos ordres! Bonne séance de trading à tous!

EUR-USD
Hier, l’indice PMI Services dans la zone euro a connu une légère mais inattendue décélération avec un chiffre à 51.6 contre une attente à 51.9. En Italie, hausse de 47.9 à 49.4, au-dessus du consensus, tandis qu’en France, le PMI a augmenté à 48.9. Pour ces deux pays, le secteur des services est toujours en contraction. A noter également que les ventes au détail pour l’Union sont ressorties en baisse de 1.6% sur un mois en décembre après une hausse de 0.9% en novembre. C’est un déclin plus important que prévu par le consensus des économistes (-0.7%). Au niveau américain, le secteur privé a augmenté de 175.000 emplois en janvier, selon le rapport ADP, ce qui est inférieur au consensus du marché de 191.000. En revanche, l’ISM non manufacturier a grimpé à 54.0 contre un consensus à 53.7. En d’autres termes, les données américaines sont un peu mitigées, ce qui est la tendance depuis décembre. Techniquement, l’eurodollar a connu une grande volatilité hier, évoluant au final au gré des annonces. Les cambistes pouvaient jouer l’achat tant que le niveau de 1.35 tenait. Aujourd’hui, l’assouplissement attendu de la part de la BCE va avoir une influence de taille sur les cours. On s’attend toujours à un test de la zone de 1.35. Une cassure entrainerait une accélération baissière pour la devise. A plus long terme, notons que la Grèce risque de redevenir sur le devant de la scène: un troisième plan compris entre 10 et 20 milliards d’euros pourrait être officialisé en mai ou juin prochains. Il comprendrait notamment une extension de la maturité des prêts à 50 ans et une baisse de 50 pdb des taux d’intérêt sur les sommes déjà données. Une donnée qu’il faudra prendre en compte pour l’euro.

AUD-USD
Divergence haussière de la MACD et également statu quo de la RBA ont favorisé la progression du dollar australien qui a fini sur une hausse de 0.08% la session européenne hier. Une cassure au-dessus de 0.8940 pourrait constituer un fort signal d’achat pour les cambistes. Notons toutefois que les stratèges de Goldman Sachs ont douché certains espoirs en affirmant hier que la RBA ne pourra pas éviter une baisse des taux en deuxième partie d’année. Ce qui est contraire au consensus du marché.

USD-JPY
L’USDJPY a chuté dans la foulée de l’ADP. Point bas à 100.77 en intraday. Par la suite, le dollar a rebondi à la faveur de l’ISM non manufacturier qui était supérieur aux attentes. Le terrain de jeu du jour est le suivant pour les chartistes: 100.60 -102.85.

USD-CHF
Assez grande volatilité hier également sur cette paire de devises en réaction aux chiffres américains mitigés. Bande de fluctuations comprise entre 0.9001 et 0.9057. La paire semble enfin sortir d’un long canal d’indécision. Tant que le niveau de 0.9000 tient, la hausse est de rigueur.

GBP-USD
Fin de session un peu dans le rouge pour la livre sterling bien que les pertes engendrées au début de la session européenne ont été en grande partie compensées. Le marché est légitimement fébrile juste avant les NFP ce vendredi, qui pourraient d’ailleurs confirmer des chiffres inférieurs au consensus Forex. Toutefois, tant que le support à 1.6260 tient, nous sommes longs. En cas de cassure, il faudra alors revoir sa stratégie de trading.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *