Press "Enter" to skip to content

Analyse technique Forex EURJPY du 11 octobre 2011

L’EURJPY (tout comme l’USDJPY) reste insensible aux évolutions de la situation économique dans l’archipel nippon et continue, envers et contre tout, d’être influencé par le contexte international. Dans les premiers échanges européens, l’EURJPY évoluait à 104.57 à 10h, après une ouverture à 104.43.

Scénario EURJPY journalier

L’EURJPY a atteint lors de la séance d’hier un plus haut niveau à 104.85 et s’affiche ce matin en léger recul. Comme lors des semaines précédentes, et en l’absence de menace d’intervention de la Banque du Japon, le cross devrait continuer d’évoluer au gré de l’aversion/appétit au risque sur le marché des changes. Bien que des fluctuations de grande ampleur ne soient pas à exclure du fait de la volatilité ambiante, qui a notamment des conséquences négatives pour certaines plateformes de trading, avec l’accumulation des bugs, nous tablons sur une bande de fluctuation relativement étroite pour les heures à venir, comprise entre 103.50 et 105.00.

Point sur les fondamentaux économiques japonais

Vendredi dernier, la Banque du Japon n’avait pas caché son inquiétude quant aux conséquences du ralentissement économique mondial sur l’économie de l’archipel mais n’avait pas pour autant modifié sa politique monétaire qui est toujours aussi accommodante. Une constante depuis de nombreuses années au Japon.

Le rapport mensuel de la BoJ a parfaitement fait écho aux propos tenus en fin de semaine dernière, tout en étant légèrement plus optimiste. Les indicateurs économiques sont toujours mitigés bien que certains points positifs sont à mentionner notamment une baisse du déficit à -694.7 milliards de yens, une baisse du nombre de faillites en septembre de -9.2% sur un an et aussi une hausse de la confiance des consommateurs à 38.6 contre 37.0 le mois précédent.

Par ailleurs, la BoJ a estimé que la production japonaise allait continuer à augmenter au quatrième trimestre, mais à un rythme plus lent que sur la période juillet-septembre. “Certaines entreprises déclarent que le ralentissement économique mondial commence à affecter leurs commandes à l’exportation“, écrit l’institut d’émission dans son rapport mensuel. “C’est pourquoi nous devons surveiller les risques baissiers, majoritairement dans le secteur des composants électroniques, qui connaît un ajustement des stocks.”

La réelle inquiétude de la banque centrale japonais vient non pas de la demande étrangère immédiate, qui est surtout soutenue par les pays émergents, mais plutôt des perspectives à plus long terme et notamment des développements en Europe et aux Etats-Unis où la croissance s’annonce molle et où les inquiétudes liées au déficit et aux banques persistent.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *