Baisse de l’AUD suite aux propos du gouverneur Stevens

- La Commission Européenne envisage d'augmenter significativement la taille du fonds de stabilité européenne, mais n'a pas encore reçu le soutien de l'Allemagne. La pression politique s'accentue également sur le Portugal

- Les marchés américains étaient calmes en raison de Thanksgiving tandis que les indices boursiers asiatiques évoluaient majoritairement en territoire négatif

- Les principales données macroéconomiques de la journée sont l'indice KOF suisse et la masse monétaire pour la zone euro. Il est probable que la liquidité soit très faible aujourd'hui en raison du désengagement des traders américains ce qui pourrait affecter sensiblement les échanges

La presse américaine et européenne a répandu la rumeur selon laquelle la Commission Européenne envisage de doubler la taille du fond  européen de stabilité financière. Pourtant, cette proposition n'a pas encore reçu le soutien politique de Berlin. La nouvelle s'est répandu une fois que le président de la Bundesbank, Axel Weber, ait affirmé que le fonds pourrait éventuellement recevoir plus d'argent, si nécessaire.

Selon le Financial Times en version allemande, les pays de la zone euro seraient en train d'accroître la pression sur le Portugal pour que le pays accepte l'aide du fonds de soutien européen. Cette stratégie a pour objectif d'éviter une contagion de la crise à l'Espagne, sachant que le fonds d'aide pourrait ne pas être suffisant pour sauver Madrid selon plusieurs sources. Dans ce contexte, les taux de l'Irlande, du Portugal et probablement d'Espagne devraient encore se tendre après les plus hauts atteints hier.
dollar_australien
– La Commission Européenne envisage d’augmenter significativement la taille du fonds de stabilité européenne, mais n’a pas encore reçu le soutien de l’Allemagne. La pression politique s’accentue également sur le Portugal

– Les marchés américains étaient calmes en raison de Thanksgiving tandis que les indices boursiers asiatiques évoluaient majoritairement en territoire négatif

– Les principales données macroéconomiques de la journée sont l’indice KOF suisse et la masse monétaire pour la zone euro. Il est probable que la liquidité soit très faible aujourd’hui en raison du désengagement des traders américains ce qui pourrait affecter sensiblement les échanges

La presse américaine et européenne a répandu la rumeur selon laquelle la Commission Européenne envisage de doubler la taille du fond  européen de stabilité financière. Pourtant, cette proposition n’a pas encore reçu le soutien politique de Berlin. La nouvelle s’est répandu une fois que le président de la Bundesbank, Axel Weber, ait affirmé que le fonds pourrait éventuellement recevoir plus d’argent, si nécessaire.

Selon le Financial Times en version allemande, les pays de la zone euro seraient en train d’accroître la pression sur le Portugal pour que le pays accepte l’aide du fonds de soutien européen. Cette stratégie a pour objectif d’éviter une contagion de la crise à l’Espagne, sachant que le fonds d’aide pourrait ne pas être suffisant pour sauver Madrid selon plusieurs sources. Dans ce contexte, les taux de l’Irlande, du Portugal et probablement d’Espagne devraient encore se tendre après les plus hauts atteints hier.

Les marchés financiers sont caractérisés aujourd’hui par une très faible liquidité liée à Thanksgiving. Nous conseillons aux traders débutants de ne pas s’attarder sur le marché aujourd’hui et d’attendre plutôt lundi.

Sur le marché FX, les devises du G10 ont perdu du terrain face au billet vert pendant la nuit. L’Aussie a perdu beaucoup de terrain notamment juste après les propos du gouverneur Stevens selon lesquels les taux d’intérêt actuels sont à un niveau approprié. Le marché des changes s’attendaient à une poursuite de la hausse des taux mais, selon plusieurs banques, la RBA ne pourra pas éviter à terme de nouvelles hausses afin d’infléchir les pressions inflationnistes. A terme, un rebond de l’AUD est donc inévitable face à l’USD.

Le « Black Friday » nuit aux échanges monétaires

Aujourd’hui, peu d’indicateurs économiques et surtout peu d’activité. L’indice des prix à la consommation allemand , qui pourrait passer à 1.4% sur un an, est le principal indicateur de la journée. Durant le week-end, l’attention se portera essentiellement sur les différents rapports qui seront publiés au sujet des ventes au détail à l’occasion de Thanksgiving. Enfin, l’attention va s’accroître sur l’Irlande dans les heures qui viennent alors que le plan d’aide doit être présenté incessamment sous peu.

Sur le marché des changes, l’euro s’est stabilisé hier suite aux propos rassurant d’Axel Weber, qui a toujours l’oreille du marché. Les commentaires d’Angela Merkel au sujet d’un « euro fort » ont également joué en faveur de la monnaie unique. Si l’appétit au risque qui est perceptible en ce moment sur les marchés actions et sur les matières premières atteint le marché des changes, l’EUR/USD pourrait connaître une légère hausse mais la prudence reste de mise. Pour l’EUR/CHF, nous nous attendons également à une hausse aujourd’hui. De manière générale, la session d’aujourd’hui sera plutôt calme en raison d’une forte inactivité attendue sur les marchés US.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie