Press "Enter" to skip to content

Baisse des taux en perspective dans la zone euro

En ce vendredi, le marché des changes affichait un certain calme, notamment en raison des festivités de Thanksgiving outre atlantique. Sous pression depuis le début de la semaine, le dollar a repris un peu de terrain dans les échanges européens face à la monnaie unique européenne, profitant de la publication des chiffres de l’inflation dans la zone euro qui ont confirmé un ralentissement.

En effet, d’octobre à novembre, l’inflation dans l’euroland est passée 3,2% à 2,1%, atteignant ainsi son plus bas niveau depuis près de quatorze mois, notamment en raison de la chute des prix du baril de pétrole. Ce ralentissement de l’inflation laisse ainsi la porte ouverte à une nouvelle baisse des taux de la part de la BCE, comme l’avait clairement laissé entendre en milieu de semaine Jean Claude Trichet. D’après les analystes du marché des changes, la baisse du 4 décembre devrait être d’une ampleur comprise entre 0,75 et un point de pourcentage. Cette nouvelle a évidemment fait chuter la monnaie unique européenne face à la devise américaine.

Toutefois, des rumeurs circulent également parmi les traders concernant une éventuelle baisse des taux de la Fed, qui aurait inévitablement pour conséquence de rendre la devise américaine moins attractive sur le marché des changes, et de remettre en question son statut de valeur refuge.

Enfin, nombreuses ont été les devises cette semaine à profiter d’un retour de la confiance parmi les cambistes, ces derniers intégrant le scénario d’une récession dans les pays industrialisés. Ainsi, de nombreuses devises se sont inscrites en hausse, notamment la livre sterling face à l’euro en cette fin de semaine de trading.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *