Bilan Forex de la séance du 4 mars 2010

- Les évènements en Libye favorisent un repli sur le franc suisse

- La baisse du chômage américain n'offre pas de nouvel élan au billet vert

- Les rumeurs d'assouplissement monétaire pèsent sur le NZD

La guerre civile en Libye continue de favoriser le franc suisse face aux autres actifs alors que les prix du baril de pétrole ont monté, aujourd'hui, à leur plus haut niveau depuis près de 29 mois. Le CHF a grimpé de 0.7% face au billet vert en une seule séance tandis que la hausse face à l'EUR fut tout aussi importante, de près de 0.6%. En période de fortes incertitudes, le franc suisse profite d'un repli des investisseurs vers les valeurs refuge ce qui l'avantage mécaniquement.
unemployment
– Les évènements en Libye favorisent un repli sur le franc suisse

– La baisse du chômage américain n’offre pas de nouvel élan au billet vert

– Les rumeurs d’assouplissement monétaire pèsent sur le NZD

La guerre civile en Libye continue de favoriser le franc suisse face aux autres actifs alors que les prix du baril de pétrole ont monté, aujourd’hui, à leur plus haut niveau depuis près de 29 mois. Le CHF a grimpé de 0.7% face au billet vert en une seule séance tandis que la hausse face à l’EUR fut tout aussi importante, de près de 0.6%. En période de fortes incertitudes, le franc suisse profite d’un repli des investisseurs vers les valeurs refuge ce qui l’avantage mécaniquement.

Les chiffres de l’emploi américains ont constitué l’évènement clé de la journée. Comme prévu, c’est la déception qui a dominé. En effet, bien que le chômage américain ait atteint 8.9%, un plus bas niveau depuis avril 2009, les créations d’emplois ont été bien en-dessous des espérances des économistes. Selon le Département du Travail, les créations d’emplois furent de seulement 192 000 contre une attente à 196 000. Au final, ces chiffres devraient inciter la Fed à poursuivre dans sa politique d’assouplissement quantitatif ce qui désavantage le dollar américain face à l’euro alors que la BCE est prête à relever ses taux. La baisse du billet vert fut toutefois contenue puisqu’elle ne fut que de 0.1% face à l’euro aujourd’hui.

La publication des non-farm payrolls a en tout cas profité au dollar canadien qui a grimpé jusqu’à 97.28 cents pour 1 USD, gagnant sur toute la semaine près de 0.5% face à son homologue du sud. Bien que les chiffres communiqués n’ont pas collé avec les attentes des marchés, les experts ont considéré que le niveau de l’emploi aux Etats-Unis est encourageant ce qui a avantagé le dollar canadien en raison des relations commerciales intenses entre Washington et Ottawa.

Enfin, les rumeurs se précisent concernant un assouplissement monétaire en Nouvelle-Zélande après que le pays ait été touché par deux tremblements de terre dévastateurs en l’espace de seulement quelques mois. Le NZD a atteint son plus bas niveau depuis le 1 octobre 2010 face au billet vert alors que la banque centrale pourrait baisser dans les douze mois à venir ses taux de près de 15 points de base. Il y a encore un mois, les investisseurs s’attendaient à une hausse de près de 54 points de base.

Bon week-end à tous les traders de Forex.fr!

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie