Press "Enter" to skip to content

Briefing du Brexit : Les données économiques britanniques suggèrent que le Brexit commence à se faire sentir

Les données d’inflation publiées mardi indiquaient l’augmentation du taux global à 1,2 % en novembre par rapport aux prévisions qui tablaient sur un rebond à 1,1 % et au taux d’octobre qui était de 0,9 %. Le taux de chômage quant à lui s’est maintenu à 4,8 % conformément aux attentes, mais l’ONS a déclaré que ceci était principalement dû à une augmentation de l’inactivité. Après tout, il n’est pas urgent d’augmenter les taux alors que l’inflation demeure jusqu’ici en-dessous du taux cible de 2 %, même si les attentes d’inflation ont brusquement augmenté depuis l’été, avec un indicateur à son plus haut niveau depuis mi-2013. Par contre, il serait insensé d’écarter complètement une autre baisse de taux en 2017 et une extension du programme d’achat d’actifs visant à relever l’économie, notamment lorsque des doutes persistent au sujet du moment auquel le Royaume-Uni déclenchera l’Article 50 du Traité de Lisbonne pour amorcer le processus formel d’abandon de l’UE. En outre, tandis qu’il semble que nous assistons actuellement sans doute à une période de transition entre ce moment-là et la sortie effective – un Brexit dit « souple » – nous ne pouvons écarter l’éventualité d’un Brexit dit « brutal ».

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *