Press "Enter" to skip to content

Posts published in “Les indicateurs macroéconomiques Forex”

Fiche technique sur l’indice manufacturier de la FED de Richmond

En juin 2012, l’écart entre l’indice de Richmond effectif et l’indice attendu était de 17 points, un gouffre très important, mais qui n’a pour autant pas eu un impact significatif sur le cours de la devise américaine. Les indices sont évidemment à considérer pour trader le Forex mais tous ne sont pas de même valeur et il devient nécessaire de trier chacun de ces indicateurs par ordre d’importance.

Composition de l'indice

L’indice FED est un indicateur permettant le suivi des activités économiques manufacturières par les autorités bancaires. En particulier, l’indice FED de Richmond, qui parait tous les derniers mardis du mois, traite la région géographique du 5ème district fédéral comptant les Etats de Columbia, du Maryland, de la Virginie, de la Caroline du Nord et du Sud ainsi qu’une grande part de a Virginie de l’Ouest.

Fiche technique sur le taux de chômage dans l’eurozone

Le taux de chômage de la zone euro est le pourcentage de chômeurs dans la population active. Cette statistique se compose des actifs occupés et des chômeurs. Le taux de chômage est le rapport entre le nombre de chômeurs et la population active. Il est considéré comme un indicateur de référence pour présenter la situation économique des différents pays de l'eurozone. En effet, le taux de chômage est un indicateur de la santé économique des pays.

En raison des grandes disparités au niveau du marché de l'emploi dans les pays membres, la zone euro n'a jamais été capable de connaître le plein-emploi depuis sa création. Depuis 1999, le taux de chômage de la zone euro oscille principalement entre 8 et 10%. On remarque cependant qu'en 2007 et 2008 il passe en dessous de la barre des 8% du fait des perspectives encourageantes de reprise de l'économie. A partir de ces années, le taux chômage n'a fait que grimper jusqu'à aujourd'hui.

Actuellement, l'Europe est plongée dans une récession plus grave que prévu qui n'offre aucune perspective d'amélioration pour le secteur de l'emploi. En effet, en janvier 2013, le taux de chômage a atteint 11.9% de la population active, contre 11.8% le mois précédent. Cela se traduit par 18.99 millions de personnes sans emploi début 2013 dans les 17 pays ayant adopté l'euro.

Fiche technique sur l’IPC chinois

Afin d'illustrer l’inflation en Chine, on met souvent en avant l’inflation sur la base de l’indice des prix à la consommation ou IPC. L’IPC chinois reflète l’évolution des prix d’un ensemble standard de marchandises et services (un panier de référence) que les ménages chinois achètent pour leur consommation. Pour déterminer l’inflation, on regarde de combien de pour cent l’IPC a augmenté sur une période donnée par rapport à celui d’une période précédente.

Historiquement, l'IPC chinois est relativement élevé par rapport aux standards occidentaux, ce qui est normal dans un pays émergent où souvent forte inflation et forte croissance cohabitent. Pendant la période de crise économique de 2008, l'IPC a retrouvé ses niveaux de 1995, du fait d'une forte hausse notamment des prix des matières premières à l'époque, avant par la suite de chuter de nouveau. En janvier 2013, l'indice des prix à la consommation a atteint 2% en base annuelle, ce qui marque un recul par rapport aux mois précédents malgré l'augmentation des prix des denrées, les intempéries et les congés ayant contribué à la hausse des prix des produits alimentaires. Cette baisse de l'IPC marque ainsi une rupture par rapport à sept mois de hausse consécutive.

L'inflation fait partie des principales préoccupations de Pékin avec le maintien d'une croissance forte et stable nécessaire afin d'éviter une délitement social. Grâce à une politique monétaire qui est particulièrement bien menée, le pays a réussi à ramener l'IPC à des niveaux proches de ceux en Europe, assurant ainsi une certaine stabilité économique.

Fiche technique sur le PIB britannique

Le Produit Intérieur Brut britannique ou PIB est la somme des valeurs ajoutées réalisées au Royaume-Uni par l'ensemble des secteurs d'activité (qu'on augmente des taxes et des droits de douane), indépendamment de la nationalité des entreprises.

La croissance du PIB est un indicateur de performance permettant de révéler la santé économique du pays. Cette information permet de calculer le PIB par habitant qui est aussi égal au revenu par habitant, ce qui permet de mesurer le niveau de vie des Britanniques.

Cet indicateur est publié tous les semestres, on l'appelle alors le PIB Annualisé Trimestriel, par l'Office for Budget Responsibility ou OBR. Cette donnée détermine le changement annualisé de l'inflation, retranché de la valeur ajustée des biens et services produits par l'économie.

Fiche technique sur le PIB américain

Le Produit Intérieur Brut américain ou PIB est la somme des valeurs ajoutées réalisées aux Etats-Unis par l'ensemble des secteurs d'activité (qu'on augmente des taxes et des droits de douane), indépendamment de la nationalité des entreprises.

La croissance du PIB américain est considérée comme l'indicateur par excellence de la performance et de la santé économique du pays. Cette information permet de calculer le PIB par habitant qui est aussi égale au revenu pas habitant, ce qui permet de mesurer le niveau de vie des Américains.

Cet indicateur est diffusé tout au long de l'année sous la forme d'un PIB Annualisé Trimestriel en dollars courants par le Département du Commerce américain. Cette donnée détermine le changement annualisé de l'inflation, moins la valeur ajustée des biens et services produits par l'économie. Le PIB Annualisé Trimestriel des Etats-Unis est un indicateur publié trimestriellement, environ 30 jours après la fin du trimestre.

Fiche sur la balance commerciale du Japon

La balance commerciale des biens et services retrace la différence entre les exportations de biens et services et les importations de biens et services, exprimée en pourcentage du PIB.

Une balance positive indique que les exportations dépassent en valeur les importations (excédent commercial). Une balance négative indique au contraire que les importations dépassent en valeur les exportations (déficit commercial). La statistique met en relation ce solde avec la taille de l'activité économique (PIB).

Au Japon, les principales exportations sont: les véhicules à moteur (21% du total des exportations); les machines non électriques, outils et appareils mécaniques (21%) et l'électronique grand public et semi-conducteurs (18%).

Et ses principales importations sont les suivantes: carburant (32% du total des importations), les machines (19%), la nourriture (9%) et les produits manufacturés (9%).

Les principaux partenaires commerciaux du Japon sont la Chine (30% du total des exportations et 24% des importations) et les États-Unis (15 % des exportations et 9% des importations).

D'autres comprennent: la Corée du Sud, l'Allemagne et l'Australie.

Les exportations de produits de haute technologie, transformés à base de matières premières importées, ont été le principal moteur de la croissance économique du Japon depuis 1960.

Fiche technique sur le PMI manufacturier chinois HSBC

Le PMI manufacturier est un indicateur de la santé économique du secteur manufacturier.

L'indice PMI repose sur cinq grands indicateurs: les nouvelles commandes, les niveaux de stocks, de la production, des livraisons des fournisseurs et l'environnement de travail.

Le PMI permet d’éclairer les décisions des responsables politiques et des entreprises à travers le monde. Il est établi mensuellement basé sur les données des instantanés de l'économie de chaque pays et sur des entretiens avec des cadres supérieurs d'achat.

Un indice supérieur à 50 indique une expansion par rapport au mois précédent, tandis qu'un indice en-dessous de 50 traduit une contraction de l'activité.

HSBC a conclu un partenariat avec Markit pour fournir un indice PMI manufacturier pour la Chine qui soit fiable pour les investisseurs étrangers et les économistes. L'indice PMI flash est communiqué chaque mois environ une semaine avant les données finales. Il est généralement basé sur environ 85% - 90% du total des réponses à l'enquête PMI mensuelle et est conçu pour donner une indication très précise des données PMI finales.

Fiche technique sur la production industrielle en Chine

L’indice de la production industrielle est un indicateur économique qui mesure les variations de la production pour la fabrication, l'exploitation minière et les services publiques.

Bien que ces secteurs ne contribuent qu'à une petite partie du PIB (environ 40% pour 90 millions de personnes), ils sont très sensibles au taux d'intérêt et à la demande des consommateurs. Cela fait de la production industrielle un outil important pour la prévision du PIB et de la performance économique.

Les chiffres de production industrielle sont également utilisés par les banques centrales pour mesurer l'inflation, des niveaux élevés de production industrielle peut conduire à des niveaux de consommation et une inflation galopante.

On constate depuis de nombreuses années que la production industrielle chinoise se renforce dans tous les secteurs. D'après la théorie libre-échangiste des avantages comparatifs, pour que tous les pays tirent profit des échanges chacun doit se spécialiser dans les productions qui l'avantagent le plus, or la Chine accroît sa présence dans quasiment toutes les branches industrielles.

Chaque mois, le bureau national des statistiques publie les données de la production industrielle chinoise qui ont habituellement un impact significatif sur les marchés financiers.

Historiquement, de 1990 à 2012, la production industrielle chinoise est en moyenne de 13.34%, pour atteindre un niveau record de 29.40% en août 1994.

Fiche technique sur les ventes au détail en Chine

Les ventes au détail de la deuxième économie mondiale, reflet de la consommation des ménages chinois, figure parmi les indicateurs les plus importants du marché des changes.

Elles désignent le total des ventes de produits, représentés par un chiffre réalisé sur un mois et très suivis par les économistes car il permet de relativiser les indications de l’indice de confiance des ménages. L'indicateur final est rapporté chaque mois par le Bureau national des statistiques à Pékin et il n'est pas rare qu'il ressorte à deux chiffres. Ainsi, en décembre 2012, les ventes au détail ont augmenté sur un mois de 15.2% ce qui n'est en rien surprenant.

Selon les prévisions formulées par le président de la chambre générale de commerce de Chine Zhang Zhigang pour l'année 2013, les ventes au détail en Chine devraient atteindre les 20.000 milliards de yuans (3.210 milliards de dollars). Ce chiffre confortable devrait notamment être le fruit des efforts du gouvernement pour stimuler la demande intérieure en adoptant une stratégie de long terme qui jusqu'à présent fut plutôt réussie.