Press "Enter" to skip to content

Posts published in “Les indicateurs techniques Forex”

Analyse technique Forex: Les principaux types de graphiques

Pour commencer sur le marché des changes, il faut maîtriser au moins les bases de l'analyse technique. Lorsqu'on évoque l'analyse technique, instinctivement, on pense aux graphiques. Ils sont partout: à la télévision, dans les journaux et ne sont pas seulement utilisés en matière d'investissement et de bourse.

Pour comprendre les graphiques, nul besoin de longs discours. Il suffit simplement de lire graphiquement les données. C'est la première étape à franchir pour se lancer dans l'analyse technique.

Fiche technique Forex: Le Aroon

L’Aroon est un indicateur de tendance, qui permet de déterminer si un titre est dans une tendance et la force de cette tendance. L’Aroon fut développé par Tushar Chande en 1995. Le Aroon est composé de courbes qui comparent le cours actuel au précédant haut ou bas. Cela permet de déterminer si un nouvel extremum est atteint dans la période considérée.

Construction de l’Aroon

L’Aroon est composé de deux lignes : Aroon(up) et Aroon(down) variant de 0 à 100. Les calculs s'effectuent pour une période de temps donnée. La période est fixée par l’utilisateur (en pratique on utilise 14 jours (valeur par défaut sur plateforme Metatrader 4)).

L’Aroon(up) représente le temps en pourcentage qui s'est écoulé depuis le plus haut sur une période x. Il se calcule de la manière suivante :

Fiche technique Forex: Le MACD

Le MACD (Moving Average Convergence Divergence en anglais) est un oscillateur non borné qui permet de mesurer la dynamique du marché en comparant deux moyenne mobiles exponentielles. Les moyennes mobiles sont de périodes différentes, ainsi lorsque les moyennes mobiles se croisent, on obtient un signal d’achat ou de vente. Le MACD est fut développé par Geral Appel dans les années 70. Étant construit à partir de moyenne mobile, le MACD est souvent considéré comme un bon indicateur de tendance.


Construction du MACD

Le MACD est obtenu à partir de deux courbes. La première courbe est la différence entre deux moyennes mobiles exponentielles (en pratique on considère les moyennes mobiles exponentielles à 12 et 26 jours (valeur par défaut sur plateforme metatrader 4)). La seconde courbe est obtenue en prenant la moyenne mobile exponentielle de la différence appelée ligne de signal (en pratique on considère la moyenne mobile à 9 jours (valeur par défaut sur plateforme metatrader 4)).
Souvent le MACD est accompagné d’un histogramme qui correspond à la valeur de la différence des moyennes mobiles exponentielles.

Interprétation du MACD

Les deux courbes du MACD vont donner un signal d’achat et de vente à chaque croisement. La ligne de signal est la moyenne mobile exponentielle de la différence des moyennes mobiles. Ainsi, lorsque la ligne des différences des moyennes mobiles passe au-dessus de la ligne de signal, cela signifie que la tendance devient haussière. Inversement, lorsque la ligne des différences des moyennes mobiles passe en-dessous la ligne de signal cela signifie que la tendance devient baissière.

Analyse technique Forex: Le ROC

Le ROC (Rate Of Change en anglais) est un oscillateur de type Momentum qui permet de mesurer le changement entre le prix actuel et le prix antérieur (la période est fixée par l’utilisateur). A la différence du RSI, le ROC n’est pas un oscillateur borné. Il ne permet pas de déterminer la tendance du titre. Il va être utilisé notamment pour déterminer si un titre est en surachat ou en survente et pour détecter des divergences baissières ou haussières.


Construction du ROC

Le ROC compare le prix actuel au prix antérieur déterminé par l’utilisateur. La formule de base du ROC est : 
(ROC) = 100 (C/Cx)

avec C : le cours actuel et Cx le cours à x-période. En pratique, on choisit x = 12 jours (configuration par défaut sur les plateformes Metatrader 4).

Interprétation du ROC

De part sa formule, le ROC n’est pas borné. Il ne prend que des valeurs positives. Il va augmenter lorsque le cours actuel est supérieur au cours à x-période. A l’inverse, lorsque le cours est inférieur au cours à x-période alors le ROC diminue. Attention il s’agit de la comparaison avec le cours à x-période et il ne tient pas compte de ce qu’il se passe entre le cours au temps x et le cours actuel.

Utilisations du ROC

• Le niveau du ROC donne des informations sur l’évaluation d’un titre (surachat ou survente). On considère que le titre est en surachat lorsque la valeur du ROC est nettement supérieur à 100, inversement le titre est en survente lorsque la valeur du ROC est nettement inférieure à 100 (proche de 0). L'indicateur étant non borné, il est plus difficilement utilisable que le RSI pour déterminer les zones de surachat et de survente. C’est pourquoi il est principalement utilisé pour déterminer les divergences haussières et baissières.

Analyse technique Forex: La volatilité de Chaikin

La volatilité de Chaikin (Chaikin volatility) est un indicateur de volatilité (tout comme l’ATR). Il fût développé par Marc Chaikin créateur aussi de l´oscillateur de Chaikin. Marc Chaikin est le fondateur de Bomar Securities en 1989 et développa le premier espace de travail analytique pour investisseurs en temps réel.

La volatilité de Chaikin est basée sur la comparaison entre le plus haut et le plus bas (le range) d'une valeur pour quantifier la volatilité d'un titre.
  


Calcul de la volatilité de Chaikin:

Il faut calculer la moyenne mobile exponentielle à 10 jours du range de la paire (différence entre le cours le plus haut et le cours le plus bas). Note: les moyennes mobiles exponentielles sont utilisées pour lisser les données. Puis, on calcule la variation en % de cette moyenne mobile sur la période utilisée, en pratique on utilise souvent 12 jours:

((MME-MMEx)/MMEx)*100

Avec MME: la moyenne mobile du range du cours (différence entre le haut et le bas du cours)

Analyse technique Forex: Le Momentum

Le Momentum est un indicateur de type oscillateur, il donne des signaux de surachat/survente d’un titre (actions, matières premières et Forex). Cet indicateur mesure la variation du cours d'un titre sur une période donnée (en pratique on choisit14 jours (valeur par défaut sur Metatrader 4).

Construction du Momentum

Le Momentum compare la fermeture du cours par rapport à sa fermeture sur une période donnée. La formule de base du Momentum est :
MOMENTUM = (clôture du cours/clôture du cours[N]) * 100,
avec N la période utilisée pour calculer le Momentum. Par construction, le Momentum est un oscillateur très volatil.

Interprétation du Momentum

Contrairement à l’oscillateur RSI, le Momentum n’est pas un oscillateur borné. Le Momentum va augmenter lorsque la fermeture du cours est supérieure au cours passé. A l’inverse, lorsque la fermeture du cours est inférieure aux clôtures passées alors le Momentum diminue. Lorsque l’indicateur vaut 100, cela signifie que la clôture du cours est exactement la même que la clôture passée. Ainsi, lorsque le Momentum va être très élevé (respectivement faible) on sera dans un marché où le cours actuel clôture nettement au delà sa clôture à N jours et donc le titre est sur évalué (respectivement sous évalué).

Utilisations du Momentum

• Le niveau du Momentum donne des informations sur l’évaluation d’un titre (sous ou sur-évaluation). Lorsque le Momentum est nettement supérieur (respectivement inferieure) à 100, le titre est alors sur-évalué (respectivement sous-évalué) et on peut considérer une position vendeuse (acheteuse). On sortira de cette position lorsque le Momentum atteindra la ligne 100 ou lorsqu’elle sera très inférieure (respectivement supérieure) à 100. Pour éviter les faux signaux, il faut utiliser le Momentum sur une grande période et surtout utiliser d’autres indicateurs pour déterminer des zones de résistances et de supports par exemple (bandes de Bollinger, points pivots, parabolique SAR). L’inconvénient avec cette stratégie est la difficulté à déterminer les zones de sur achats et de survente car l’indicateur n’est pas borné.

Fiche technique Forex: L’indicateur Accumulation/Distribution

L'Accumulation Distribution Index (ou A/D) est un indicateur qui compare l’évolution des prix et des volumes. Cet indicateur est basé sur le fait que les changements de prix ont lieu après des modifications significatives du volume. Cet indicateur a été développé par Marc Chaikin.

Construction de l’indicateur Accumulation/ Distribution

Cet indicateur est basé sur le cumul des volumes. Le montant cumulé des volumes à chaque unité de temps dépend de la situation du cours de clôture par rapport au plus haut et au plus bas atteints. 

Analyse technique Forex: Le RSI

Le RSI (Relative Strength Index en anglais) permet de mesurer la dynamique du marché en comparant les gains et les pertes sur une période définie. Le RSI est un indicateur borné. Il fluctue entre les niveaux 0 et 100. Il fut développé par J. Welles Wilder dans les années 70.

 Le RSI ne permet pas de juger la force relative du titre par rapport au marché. En effet, malgré son nom (Relative Strength) cet indicateur permet seulement d’apprécier la force interne du titre. C'est-à-dire qu’il compare le titre par rapport à sa valeur passée et non pas par rapport à d’autres titres ou indices.


Construction du RSI

Le RSI compare les gains et les pertes sur une période définie. La formule de base du RSI :


Le RSI est calculé sur une période donnée (en pratique, on choisit 14 jours, valeur par défaut sur metatrader4). Les gains du titre (respectivement les pertes) sont calculés sur cette période.

Interprétation du RSI

De part sa formule, le RSI est borné. Il ne prendre que des valeurs comprises entre 0 et 100. Il va augmenter lorsque les gains seront très nettement supérieurs aux pertes. A l’inverse lorsque les pertes sont largement supérieures aux gains alors le RSI diminue. Attention il s’agit de pertes relatives aux gains et réciproquement, c’est pour cela que cet indicateur est intéressant car il compare les gains aux pertes. En supposant que les gains sont infinis par rapport aux pertes alors le RSI vaut 100. Par contre, si les pertes sont infinies par rapport aux gains alors le RSI vaut 0. Ainsi, lorsque le RSI va être très élevé (respectivement faible) on sera dans un marché avec des gains élevés et donc avec des risques de sur-évaluation du titre (respectivement sous-évaluation), on parlera alors de surachat (respectivement survente).

Utilisations du RSI

Le niveau du RSI donne des informations sur l’évaluation d’un titre (sous ou sur évaluation). Le RSI peut se trouver dans trois zones particulières :


• Une zone de survente : entre 0 et 30 pour les plus agressifs (ou pour certain entre 0 et 20).

• Une zone de surachat : entre 70 et 100 (ou 80 et 100).

• Une zone entre 30 et 70 (ou 20/80) qui ne nous donne pas d’information particulière

Au delà de 70 ou 80, on est dans le cas de surachat. La sortie de la zone de surachat donne un signal de vente du titre. On ferme cette position lorsque le titre atteint la zone de survente. A l’inverse, lorsqu’un titre sort d’une zone de survente, on prend une position acheteuse et on ferme cette position lorsque le titre entre la zone de surachat. Pour éviter les faux signaux, il faut utiliser le RSI sur une grande période et surtout utiliser d’autres indicateurs pour déterminer des zones de résistance et de supports par exemple (bandes de Bollinger, points pivots, parabolique SAR).

Analyse technique Forex: Le Parabolique SAR

Le Parabolique SAR (Stop And Reversal en anglais) est un système de stop développé par J. Welles Wilder. Il fût développé pour placer des stops mobiles. Il est utilisé pour différent types de produits : actions, indices, matières premières et sur le Forex.
 
La représentation graphique de cet indicateur ressemble à une succession de portions de courbes paraboliques, d'où le nom de cet indicateur.
 
De part sa construction, le parabolique SAR réagit en fonction du cours et du temps. Le parabolique SAR s’inverse lors d’un ralentissement d’une tendance. Cet indicateur est placé sur le graphique du cours étudié. Il permet de visualiser directement sur le graphique le stop.

Analyse technique Forex: Le CCI

Le CCI (Commodity Channel Index) est un oscillateur qui a été développé par Donald Lambert. Le terme Commodity vient du fait que l’indicateur fut developpé pour identifier les retournements sur les marchés des matières premières (commodities en anglais).
 
Le CCI mesure la variation du cours d’un titre (Actions, matières premières, Forex) autour de sa moyenne (la moyenne est calculée à l’aide du chandelier japonais précedent). La variation est obtenue à l’aide d’un calcul similaire à celui de l’écart type (déviation standard).
 
Le CCI est un oscillateur non borné, c’est à dire qu’il peut prendre n’importe quelle valeur (positive ou négative). Son créateur Donald Lambert considère que l’osscillateur donne des signaux de surachat lorsque la valeur du CCI est supérieur à +100 et de survente lorsque le CCI est inférieur à -100. Son utilisation est très proche des autre oscillateurs tels que le RSI, le MACD et le stochastique.
 

Formules du CCI
 

Le calcul du CCI se fait en plusieurs étapes. Tout d’abord on calcule le cours moyen du titre étudié :
CourMoyen = (Haut+Bas+Clôture)/3,
avec Haut le cours le plus haut du titre sur la période considérée (jour, H1, H$ etc.), Bas le cours le plus bas du titre sur la période considérée et Clôture la clôture du titre sur la période considérée.
 
Afin de lisser le cours moyen, on utilise la moyenne mobile à N jours (en pratique on utilise 14 jours). La valeur obtenue est notée : CML(i) (cours moyen lissé) est i est le chandelier japonais utiliser pour le calculer (0 correspond au chandelier actuel, 1 correspond au chandelier précédent, etc..).