Press "Enter" to skip to content

Posts published in “En direct des marchés”

EURUSD : la consolidation se poursuit

Peu de mouvement ces derniers jours sur la paire EURUSD, l’euro poursuit sa consolidation face au dollar entre 1.0400 et 1.0500

Pour l’instant, l’évolution de la situation de la banque italienne Monte dei Paschi impacte peu la paire de devises, de même que les quelques chiffres macroéconomiques EU/US qui tombent en cette fin d’année.

EURUSD : la consolidation se poursuit

Peu de mouvement ces derniers jours sur la paire EURUSD, l’euro poursuit sa consolidation face au dollar entre 1.0400 et 1.0500

Pour l’instant, l’évolution de la situation de la banque italienne Monte dei Paschi impacte peu la paire de devises, de même que les quelques chiffres macroéconomiques EU/US qui tombent en cette fin d’année.

EURUSD : la consolidation se poursuit

Peu de mouvement ces derniers jours sur la paire EURUSD, l’euro poursuit sa consolidation face au dollar entre 1.0400 et 1.0500

Pour l’instant, l’évolution de la situation de la banque italienne Monte dei Paschi impacte peu la paire de devises, de même que les quelques chiffres macroéconomiques EU/US qui tombent en cette fin d’année.

Une reprise du GBP par rapport à l’EUR est probablement imminente en 2017

Une reprise du GBP par rapport à l’EUR est probablement imminente en 2017

La livre sterling a traversé une année difficile avec le vote du référendum en juin pour le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne qui a provoqué l’effondrement de la livre du jour au lendemain dépassant 15 % par rapport à la monnaie unique.

Quelles perspectives 2017 pour EUR/JPY

Lorsqu’on ajoute les niveaux bas des rendements allemands sur deux ans – le point de référence de la zone euro, à l’éventualité de négociations difficiles entre l’UE et le Royaume-Uni après le Brexit, il est difficile de voir un soutien optimal de la devise unique au cours des mois à venir.

Le dollar néo-zélandais fait fi des derniers chiffres du marché foncier

Le dollar néo-zélandais a chuté dans les premières opérations jeudi, car le marché était carrément concentré sur la hausse du taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine, ignorant les données internes qui indiquaient pourtant une plus lente augmentation de la valeur de la construction résidentielle.