Press "Enter" to skip to content

Ce qu’il fallait retenir de la déclaration du FOMC de juillet

La fed s’apprête t’elle à relever ses taux d’intérêt en septembre ? Jetons un œil sur la dernière déclaration de du FOMC pour savoir si la manœuvre est imminente et ce que cela implique pour le dollar américain sur le marché des changes.

Un FOMC moins belliciste que prévu
Avec une économie stable et une prochaine déclaration prévue pour le mois de septembre, la plupart des observateurs du forex s’attendait à ce que la fed laisse fuiter de grosses indications quant à leurs futurs ajustements de politique monétaire. Cependant, comme toujours, Yellen, la présidente, est restée muette sur la question. Elle a même réitéré que les changements potentiels de taux continueraient d’être dépendant des données économiques.
Sans donner aucune confirmation explicite de la future hausse des taux d’intérêt, la fed est restée, tout de même, optimiste quant à ses perspectives économiques. Les décideurs américains ont reconnu une expansion modérée et des améliorations dans le secteur du logement. Ils ont, cependant, souligné que l’investissement des entreprises et les exportations nettes étaient encore trop faibles.

Une hausse des taux pour septembre est-elle toujours d’actualité ?
Il semble que la plupart des traders le pensent toujours quand on regarde la progression du billet vert par rapport aux autres devises du marché des changes post déclaration. Certains pensent même que la déclaration est une des plus bellicistes que la fed ait fait depuis un bon moment.
Concrètement, la déclaration évoque des améliorations en matière d’emploi. Le marché du travail américain ne semble donc plus être une source d’inquiétude pour le moment. Cependant, en juin, les responsables américains avaient mentionné que les effets transitoires de baisses des prix de l’énergie et du secteur des importations étaient en train de se dissiper. Ils n’ont pas réitéré cela en juillet ce qui signifie que le comité est à nouveau inquiet quant au potentiel impact sur l’inflation de la récente dégringolade du prix des marchandises.


Les deux prochains rapports NFP soutiendront ils ou non la tendance actuelle du dollar ?
L’information majeure délivrée lors de la dernière déclaration de juillet du FOMC est sans aucun doute le fait que les responsables américains regarderont avec une attention toute particulière les futures données de l’emploi. Gardez à l’esprit que le pays dévoilera encore deux rapports NFP avant la déclaration prévue en septembre. Les chiffres de l’emploi pourraient donc sceller l’affaire du resserrement de politique monétaire ou définitivement le freiner.  
Enfin, la fed attend d’être « raisonnablement confiante » quant au fait que l’inflation atteigne la cible de 2% avant de commencer à relever les taux d’intérêt. Cela signifie que les tendances des produits de base pourraient également jouer un rôle dans le renforcement de ces attentes. Cependant, même avec un plongeon du niveau des prix dans les prochains mois, des gains d’emploi significatifs maintiendraient la banque centrale américaine sur la bonne voie du resserrement monétaire avant la fin de l’année.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *