Press "Enter" to skip to content

Challenge des analystes Forex – Paires exotiques

La 15ème édition du Salon de l’Analyse Technique qui a eu lieu les 28 et 29 mars dernier a été l’occasion de confronter les prévisions de spécialistes du Forex sur 7 paires de devises différentes (3 paires de devises majeures et 4 exotiques).
L’objectif a été de formuler des prévisions à horizon proche de 3 mois puisque de nouveaux débats auront lieu le 13 Juin lors du Salon Friday Forex. 

Cet article a pour objectif de résumer les prévisions relatives aux paires USD-ARS, EUR-PLN, USD-TRY et USD-RUB. 

Chacun des professionnels ci dessous a pu apporter aux spectateurs ses anticipations :
• Christopher Dembik, analyste marché pour SaxoBank ;
• Benoit Fernandez Riou, Trader pour compte propre et auteur d’ouvrages sur le Forex ;
• Adrian Raymond, analyste technique pour FXCM / DailyFX.

Résumé des prévisions :

USD-ARS : (Dollar américain / Péso argentin)
Parmi les paires exotiques étudiées, celle-ci est la moins facile d’accès et la moins facile à analyser d’un point de vue technique. En effet la croissance de ce cross ces dernières années a été exponentielle, mais un range est en train de se définir depuis quelques semaines.
Comme pour toutes les paires exotiques, l’analyse fondamentale joue un rôle prépondérant dans la détermination des taux de change. Ainsi A. Raymond et C. Dembik s’accordent sur le fait que l’inflation en Argentine, proche d’une situation d’hyper inflation, va entrainer une dévaluation de la monnaie à moyen terme, permettant à la paire de s’approcher des 10 pésos pour un dollar d’ici à la fin de l’année.
B. Fernandez-Riou n’est pas totalement de cet avis puisqu’il anticipe que la banque centrale argentine va tout faire pour défendre sa monnaie face à sa perte de valeur et donc que le niveau des 8 pésos contre 1 dollar pourrait former une résistance forte. Ainsi les cours s’inscriraient dans un range, avec notamment la possibilité de se positionner à la vente en cas de cassure du support.

EUR-PLN : (Euro / Zloty polonais)
Nos trois analystes de devises exotiques s’accordent sur le fait qu’à horizon 3 mois la paire devrait continuer sa légère hausse pour atteindre un niveau proche des 4.20 zlotys par euro, qui correspond à la partie haute d’un triangle de long terme. Le fait que la progression anticipée soit faible peut s’expliquer par le fait que la banque centrale polonaise s’efforce de maintenir la stabilité du Zloty face à l’euro, puisque c’est une des conditions d’intégration d’un pays au système de la monnaie unique.
Toutefois A. Raymond a souligné que cette paire était fortement guidée par l’USD/PLN et que cette celle-ci approche le support majeur des 3 zlotys par dollar américain. Si les cours venaient à casser ce support, alors l’EUR/PLN se dirigerait très probablement vers les 4.10.

USD-TRY : (Dollar américain / Lire turque)
Une fois de plus les avis divergent quant à cette paire de devise. A. Raymond anticipe une évolution en range suivie d’un possible replis. En effet bien que le Tapering de la FED ait tendance à faire monter les cours, la banque centrale turque a montré par le passé qu’elle était prête à augmenter ses taux directeurs pour endiguer la baisse de valeur de sa monnaie.
B. Fernandez Riou et C. Dembik partagent une anticipation haussière sur le cours avec un objectif compris entre 2.35 et 2.40. En effet la paire est actuellement bien ancrée dans un canal haussier qui devrait permettre une continuation de la hausse. De plus, le climat politique actuel plutôt tendu en Turquie va avoir tendance à dévaloriser la Lire au profit du Dollar.

USD-RUB : (Dollar américain / Rouble russe)
Les prévisions sur cette paire sont plutôt complexes et sont fonction principalement des interventions de la banque centrale russe, comme cela a été le cas au début du mois. Toutefois C. Dembik anticipe à long terme un affaiblissement de la banque centrale qui pourrait se traduire par une hausse des cours. Nos deux autres analystes ont aussi une vision haussière des cours à moyen terme en cas de confirmation du canal haussier suite à un rebond sur le support de ce même canal.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *