Press "Enter" to skip to content

Chômage: Attention aux lendemains de fêtes!

Le chiffre du chômage français pour novembre est attendu ce jeudi mais, déjà, la majorité des observateurs considère que toute évolution même positive ne sera pas en mesure de permettre une inversion rapide de la courbe du chômage. Impensable, pour ainsi dire, que le gouvernement de François Hollande respecte son engagement sur ce terrain.

Pour octobre, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle Emploi en catégorie A, celle qui est habituellement prise en compte par les commentateurs et les économistes, avait diminué de 20.500 personnes. Ce fut considéré comme un signe très encourageant par le ministère du Travail mais la communauté économique et des affaires française avait surtout considéré ce recul comme ponctuel. Ce qu’il sera probablement.

Le problème principal de la France demeure la faiblesse de sa croissance économique. Reprise il y aura effectivement en 2014 mais on considère en général qu’il faudrait un niveau de 2% de croissance par an pour des créations d’emplois durables. L’inversion de long terme et significative de la courbe du chômage n’aura pas lieu avant longtemps. A moins d’une surprise encore bien improbable sur le front économique. Les emplois créés correspondront par contre essentiellement à des ajustements ponctuels de l’appareil de production.

Pire, le gouvernement français pourrait même essuyer un échec sur toute la ligne puisque selon l’INSEE, dont les prévisions en la matière sont souvent vérifiées, le chômage pourrait même atteindre 11% sur le premier semestre. Une progression de 0.1 point.

Une telle hausse ne constitue en soi pas un drame économique mais est suffisamment symbolique pour pousser le gouvernement à prendre de réelles mesures pour pousser la croissance et favoriser l’emploi.

La France risque de se rapprocher dangereusement en 2014 de son triste record de février 1997 lorsque 11.3% de la population active était sans emploi.

Attention aux lendemains de fêtes!
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *