Comment la taxe sur les ventes du Japon affecte son économie

Les analystes économiques avaient déjà fait le buzz sur les effets négatifs potentiels d’une hausse de la taxe sur les ventes lorsque le gouvernement nippon avait décidé de la mettre en place, maintenant que les chiffres du mois d’avril sont tombés et qu’ils marquent une rupture, il est temps pour nous d’observer plus attentivement l’économie japonaise.

Les dépenses de consommation
Sans surprise, les dépenses de consommation ont chuté avec la hausse de la taxe sur les ventes mise en place par le gouvernement dans la mesure où la hausse des prix incluant la taxe de marchandise tend à décourager les gens de faire des achats. Les analystes s’attendaient déjà à voir une baisse des ventes au détail cette année, -1,6%, mais les chiffres réels ont été encore plus mauvais.
Pour ce mois d’avril, les ventes au détail ont reculé de 4,4% alors que les dépenses des ménages diminuaient elle de 4,6%. Il s’agit du recul le plus rapide des 3 dernières années. Notons que la majeure partie de la baisse repose sur les ventes de voitures et d’électronique.
Sur une base de mois en mois, les ventes au détail sont en baisse de 13,7% en ce mois d'avril, la plus forte baisse enregistrée depuis 14 ans. Avec ces chiffres lamentables, le gouvernement japonais insiste que le fait que l’effet de la hausse de la taxe sur la consommation n’est que temporaire… Attendons de voir !
Yen japonais
Les analystes économiques avaient déjà fait le buzz sur les effets négatifs potentiels d’une hausse de la taxe sur les ventes lorsque le gouvernement nippon avait décidé de la mettre en place, maintenant que les chiffres du mois d’avril sont tombés et qu’ils marquent une rupture, il est temps pour nous d’observer plus attentivement l’économie japonaise.

Les dépenses de consommation
Sans surprise, les dépenses de consommation ont chuté avec la hausse de la taxe sur les ventes mise en place par le gouvernement dans la mesure où la hausse des prix incluant la taxe de marchandise tend à décourager les gens de faire des achats. Les analystes s’attendaient déjà à voir une baisse des ventes au détail cette année, -1,6%, mais les chiffres réels ont été encore plus mauvais.
Pour ce mois d’avril, les ventes au détail ont reculé de 4,4% alors que les dépenses des ménages diminuaient elle de 4,6%. Il s’agit du recul le plus rapide des 3 dernières années. Notons que la majeure partie de la baisse repose sur les ventes de voitures et d’électronique.
Sur une base de mois en mois, les ventes au détail sont en baisse de 13,7% en ce mois d’avril, la plus forte baisse enregistrée depuis 14 ans. Avec ces chiffres lamentables, le gouvernement japonais insiste que le fait que l’effet de la hausse de la taxe sur la consommation n’est que temporaire… Attendons de voir !

Inflation
Sans surprise encore, l’augmentation de la taxe sur les ventes a engendré pour sur ce mois d’avril une hausse significative. L’Indice des prix à la consommation a en effet connu son rythme d’augmentation le plus rapide depuis 1991 avec + 3,2%.
A Tokyo, L’IPC a montré un gain annualisé de 2,8%, légèrement supérieur au 2,7% du mois précédent mais un cran en dessous de l’estimation prévue de 2,9%. Pourtant, les données montrent un taux de croissance le plus fort depuis 22 ans. Il semblerait que la hausse de la taxe donne à la Banque centrale du Japon un  sacré coup de main quand il s’agit de conjurer la déflation dans le pays.

Production industrielle
Pendant ce temps, les perspectives de la production industrielle sont plus sombres. Le rapport a ainsi montré une baisse de 2,5% pour le mois d’avril, un chiffre bien pire que celui attendu, 1,9%. Notons cependant que la lecture du mois précédent a été revue à la hausse de 0,3% à 0,7%.
Prenez cependant note que ces chiffres ne sont que la lecture préliminaire d’avril et que la seconde version du rapport peut faire l’objet de quelques révisions. Des données faibles pourraient montrer que les entreprises sont en train de réduire leurs niveaux de production pour anticiper la demande des consommateurs dans les prochains mois.

Reste à savoir si  ces données peu réjouissantes ne sont qu’une réaction reflexe à l’augmentation de la taxe ou le signe d’un ralentissement économique du Japon plus problématique pour le yen.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie