Press "Enter" to skip to content

Comment trader avec le loonie la décision de la Banque du Canada?

La décision de politique monétaire de la Banque du Canada pourrait être l’occasion pour les cambistes de grappiller quelques pips sur le marché des changes.

Lors de la précédente réunion d’avril, les taux d’intérêt étaient restés inchangés, comme attendu par les analystes, mais la banque centrale avait abaissé au passage ses prévisions de croissance pour l’année. Il semblait évident que le gouverneur Carney et son équipe n’étaient pas satisfaits de la tournure des évènements sur le marché des devises, avec un dollar canadien qui se renforce et pénalise par conséquent les exportations du pays. L’institut d’émission a également considéré qu’atteindre la cible d’inflation à 2% pourrait prendre plus de temps.

Une fois encore, pour mai, la banque centrale devrait maintenir son taux inchangé. Il est en effet peu probable que la Banque du Canada décide un changement réel de politique monétaire alors que le gouverneur va prendre la tête de la Banque d’Angleterre cet été.

L’attention va surtout se porter à l’occasion de cette réunion sur les propos du prochain gouverneur pour le Canada, Stephen Poloz, un inconnu du grand public qui devrait rapidement imprimer sa marque. Selon les experts de Wall Street, Stephen Poloz est un dovish en politique monétaire et pourrait donc s’inscrire dans la droite ligne de la politique monétaire canadienne des derniers mois qui s’est traduite par un attentisme. Dans une de ses récentes déclarations, il a toutefois laissé entendre clairement que l’économie canadienne, pénalisée par un dollar canadien fort, pourrait avoir besoin d’un stimulus pendant un certain temps. On l’a compris, l’évolution du loonie sur le marché des devises sera à prendre en considération de près pour anticiper les mouvements de la banque centrale.

Justement, au sujet de la paire USD/CAD, celle-ci trouve une résistance à 1.0400 qui pour l’instant tient bon. La décision de politique monétaire de la Banque du Canada, si elle confirme le ton dovish attendu par le marché, pourrait permettre enfin un franchissement de ce niveau. Le loonie trouverait alors une résistance autour de 1.0650, en fonction de l’évolution qui aura lieu.

A l’inverse, si le communiqué de la banque centrale affiche un ton neutre, la paire pourrait connaître une volatilité proche de zéro. La décision de politique monétaire du Canada serait alors un non-évènement pour le marché. Il faudra donc bien placer son stop loss et son take profit afin de pouvoir faire face aux deux scénarios les plus probables sur le dollar canadien.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *