Press "Enter" to skip to content

Comment trader l’eurodollar dans la perspective de la publication de l’IFO allemand?

La publication ce matin à 10h00 de l’indice IFO allemand constitue certainement l’un des plus importants points d’orgue de la journée pour le marché des changes. Cet indice a habituellement une forte influence sur les cours de l’euro/dollar du fait du poids de l’économie allemande au sein de l’eurozone.

L’IFO, qui est établi sur la base d’une série de questions posées à environ 7000 chefs d’entreprise, permet d’avoir une idée précise du climat des affaires outre-Rhin.

L’attention des cambistes sera certainement encore plus grande que d’habitude quand on prend en considération que la publication du PMI allemand manufacturier hier a jeté un trouble sur le forex, provoquant une chute en l’espace de quelques minutes de plus de 100 pips de l’euro face à sa contrepartie américaine.

Le marché va essayer de déceler si, effectivement, comme tout le porte à croire, la crise économique et financière à l’oeuvre sur le Vieux-Continent touche désormais vivement les pays core, essentiellement l’Allemagne.

Le consensus laisse d’ailleurs peu de place au doute. Selon Crédit Agricole, l’IFO devrait chuter pour le deuxième mois d’affilée à 106.0 en avril. L’incertitude politique en Italie, les craintes de ralentissement de l’économie mondiale, notamment en Chine et aux Etats-Unis, et les difficultés persistantes de la zone euro ont certainement pesé sur les anticipations des entreprises allemandes. La baisse de l’IFO devrait concerner à la fois la composante “anticipations” et la composante “conditions courantes” selon les experts.

Toutefois, à moyen terme, les économistes considèrent que cette baisse est surtout la conséquence d’une correction après un rebond très marqué en début d’année, ce qui ne remet pas à cause les perspectives positives pour l’économie allemande en 2013, à moins d’un nouveau choc extérieur. De fait, l’IFO pourrait reprendre à la hausse dans les mois à venir.

Il faudra cependant rester vigilant car le marché des changes est en situation de forte anxiété et réagit négativement à toute mauvaise nouvelle, accentuant le repli sur les valeurs refuge. Bien que la baisse de l’IFO soit anticipée, une baisse plus forte que prévu, ajoutée aux mauvais résultats des PMI hier, pourrait accentuer logiquement le repli de l’euro sur le marché des changes. Dans ce sens, il faudra surtout de regarder de près les prochains supports de la paire eurodollar et surtout celui à 1.2820 qui pourrait être progressivement approché au fur à mesure de la dégradation économique du Vieux-Continent.

L’IFO risque enfin de marquer profondément la tendance sur le forex aujourd’hui, du moins jusqu’à ce que les commandes industrielles américaines soient publiées à 14h30. Attendues en recul, elles pourraient accentuer le repli sur les valeurs refuge ce mercredi.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *