Press "Enter" to skip to content

Comment utiliser le calendrier économique forex?

Qu’est-ce que le calendrier économique ?
 

Le calendrier économique est un agenda de toutes les dates importantes, concernant les annonces économiques et politiques à venir, qui peuvent avoir une répercussion sur les marchés. Il s’agit d’un compagnon indispensable de tout bon trader, car ce dernier nous prévient des potentielles annonces qui influenceront le marché, et par conséquent, nos opérations en cours. Pour le Forex notamment, il s’agit d’une donnée indispensable, les flux de changes pouvant être grandement impactés par une annonce économique ou politique. Son intérêt est donc fondamental, et il faut prendre le temps d’apprendre à le lire, à le déchiffrer et à en tirer profit.
 

Comment se servir d’un calendrier économique ?
 

Sauf cas particulier, la plupart des calendriers économiques se présentent sous la forme de tableaux indiquant la date étudiée, ainsi que les nouvelles économiques qui y sont rapportées. Dans la majorité des cas, une nouvelle économique (que nous appellerons indicateur dorénavant pour vous familiariser au jargon) se présente avec sa description, l’estimation prévue pour cet indicateur ainsi que sa valeur précédente. Dans certaines situations, vous retrouverez également la devise la plus influencée par l’indicateur, et son importance, mesurée sur un rating allant de un à trois, ou de un à cinq, etc… D’autres options sont disponibles selon les calendriers économiques que vous choisirez, il en existe pléthore sur le net (consulter le calendrier économique de Forex.fr).
Savoir lire un calendrier économique est fondamental, car si la valeur annoncée a son importance, c’est majoritairement la façon dont elle se place par rapport à la dernière parution et SURTOUT sa différence par rapport au consensus (la prévision qui a été faite) qui va jouer un grand rôle dans l’évolution de la monnaie. En effet, plus un indicateur économique, de surcroît important, sera publié avec un chiffre « surprenant » et plus les probabilités que la monnaie liée soit fortement impactée sont grandes.
 

Quels sont les indicateurs économiques importants ?
 

Certains indicateurs économiques sont plus importants, plus attendus que d’autres. Bien évidemment, cela dépend fortement de la paire que vous traitez, mais en règle générale, les indicateurs venant des trois grands pôles économiques que sont l’Europe, les Etats-Unis et l’Asie ont tendance à influencer le reste de la planète économique. Globalement, de grandes catégories se dégagent :
 
Indicateurs sur les taux d’intérêt : ce sont les indicateurs les plus importants, ils sont responsables des plus gros mouvements sur le marché des changes. Etant donné que les différentiels de taux d’intérêt d’un pays à un autre affectent les croisements entre les cours des devises, leur modification, à la hausse ou à la baisse, entraînement inévitablement des augmentations de la volatilité d’une paire donnée.
 
IPC : L’indice des Prix à la Consommation représente un des indicateurs les plus importants pour évaluer l’évolution de l’inflation d’une économie donnée. Il sert à mesurer l’augmentation des salaires, la création d’emploi ainsi que la part active de la population et celle au chômage.
 
Ventes au détail : Dans le même esprit que l’IPC, cet indicateur permet d’évaluer la force de la consommation, ainsi que le comportement du commerce au détail. D’une façon générale il permet souvent de faire des prévisions sur l’évolution d’autres indicateurs.
 
PIB : Le Produit Intérieur Brut est bien évidemment un des indicateurs les plus importants. Le Produit Intérieur Brut représentant l’ensemble de la valeur produite par un pays sur un an, son évolution et son annonce sont largement attendues. Cet indicateur a tendance à être considéré comme décalé, les économistes attendent donc plutôt les rapports anticipés publiés quelques mois avant le chiffre réel.
 
Bien sûr, d’autres indicateurs importants existent au cas par cas, comme les non-farm payrolls aux Etats-Unis pour l’EURUSD ou l’USDCAD, et il faut prendre le temps de bien connaître ces indicateurs avant de se lancer sur un trade où des nouvelles économiques pourront être annoncées pendant sa durée.

Peut-on simplement trader les nouvelles économiques ?
 

Il s’agit là d’une question que se posent beaucoup de traders débutants, qui y voient là une opportunité. Il est vrai que pris pour ce qu’ils sont, les indicateurs économiques, surtout les plus importants, sont, s’ils sont bien anticipés, des sources potentielles de gros bénéfices. Néanmoins, il faut rappeler que ces indicateurs ne tournent pas toujours dans le sens que l’on souhaite, et qu’une anticipation ratée de ceux-ci peut être catastrophique. Une correction très légère en hausse suivie juste après d’une chute importante peut être un des exemples. Globalement certains profils de traders pourraient sans doute traiter uniquement les nouvelles économiques. Celles-ci sont suffisamment nombreuses pour permettre de créer des gains conséquents. Mais il ne faut pas oublier que le marché ne se traite pas uniquement lors de ses phases de volatilité accrue, et qu’un bon trader sait aussi repérer des profits sur des ranges plus calmes, des tunnels, des figures, etc…
 

Comment se positionner face à un évènement économique important ?
 

Il s’agit avant tout d’être réactif. La principale qualité d’un bon trader, outre son sang-froid et sa capacité à l’anticipation, est la réactivité. En règle générale, bon nombre de cambistes s’arrangent pour être hors marché au moment de la publication d’une nouvelle importante. Ils coupent leurs positions en cours, et même certaines fois en légère perte, de peur qu’une nouvelle mauvaise pour eux ne provoque des catastrophes sur le portefeuille. Ensuite, il faut être attentif à la nouvelle. Le marché réagit souvent très vite lors d’annonces, mais il ne faut pas se précipiter non plus. Attendre quelques instants, 30 secondes par exemple, peut être une bonne idée pour se faire une projection de la tendance annoncée. Cela coupe une partie des bénéfices, mais réduit également une grande partie des risques. Et un bon trader est avant tout un trader qui ne perd pas d’argent, avant d’en gagner. Pour le reste… « Let your profits run and cut your losses short »

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *