Press "Enter" to skip to content

Compte-rendu des conférences Forex du Salon du Trading 2011

Après plusieurs contacts avec les brokers Forex présents et quelques interviews hier, notre équipe a décidé de consacrer une majeure partie de cette journée aux conférences dont certaines ont évoqué le thème du marché des changes.
Deux conférences ont particulièrement attiré notre attention aujourd’hui.
Compte-rendu critique par notre équipe.
“Quelle stratégie de gestion choisir pour investir sur le marché des changes selon profil de risque?”, par Frédéric Gay, de RTFX Ltd
Intitulé ambitieux pour une conférence d’une heure qui s’est soldée par une déception pour nos équipes. Pas seulement pour nos équipes puisque le public, à 99% masculin, est parti au fur à mesure du déroulé de la conférence.
Assez logiquement, Frédéric Gay a fait la promotion des services de compte géré de RTFX (après tout, c’est son travail!). Ainsi, l’intervenant a évoqué l’avantage de l’algorithme utilisé par RTFX qui fut développé il y a près de cinq ans et qui est uniquement valable pour l’EURUSD. Pour faire bref, cet algorithme, dont les secrets de fonctionnement n’ont pas été dévoilés, trade toutes les 10 minutes, en évitant au maximum les zones de forte volatilité, c’est-à-dire au moment de la publication d’indicateurs économiques majeurs.
Au-delà de la promotion pure et simple des comptes gérés de RTFX, qui ne nous a personnellement pas convaincu, Frédéric Gay a mis en lumière quelques points et conseils de base qui nous ont interpellé et interpelleront certainement plus d’un trader:
– Ne jamais trader pendant les nouvelles économiques en raison de la forte volatilité du marché, a fortiori si vous oubliez de placer vos stops
– Ne pas limiter ses gains sur un mouvement important. En d’autres termes, il est toujours conseillé d’insister sur les positions gagnantes au lieu de se brider
– Ne pas changer de méthode de trading si habituellement elle a montré ses preuves et que soudainement elle s’avère perdante. Il faut regarder avant tout ce qui se passe sur le marché. Dans des conditions anormales, comme en août dernier, mois qui fut marqué par une longue période de “range trading”, même les méthodes gagnantes ne peuvent rien faire contre l’irrationalité des acteurs financiers. Si cela peut vous rassurer, le mois dernier, la performance des comptes gérés de RTFX fut désastreuse avec une chute de plusieurs dizaines de pour cent….
– Rester constant sur les effets de levier. Ne pas changer de levier parce qu’on croit pouvoir faire des gains importants à l’annonce d’une nouvelle importante. Personne ne peut prédire avec certaines que les prévisions s’avèreront exactes.
Bilan de la conférence: Une conférence qui a donné ou rappelé quelques pré-requis du trading  et qui était donc utile en soi bien qu’il soit probable que l’équipe de RTFX avait plutôt pour objectif de promouvoir ses services et produits aux investisseurs présents.
“Apprendre à day-trader sans tout risquer”, par Pascal Hirtz de WH Selfinvest S.A.
Passons à la deuxième conférence qui, à l’inverse de la première, fut réellement passionnante. Evidemment, chaque conférence est l’opportunité pour l’intervenant de vendre les services du broker qui l’emploie mais, au-delà de cet aspect commercial, il y avait beaucoup à retirer de cette heure passée avec Pascal Hirtz.
Pascal Hirtz a géré sa conférence en deux temps: premièrement en évoquant les principes de base du trading (rappel important même pour les traders confirmés!) et deuxièmement en détaillant deux stratégies de trading qui peuvent être mises en pratique sur toutes les plateformes.
Voici les quelques principes de base qu’un trader ne doit jamais oublier (vous remarquerez qu’ils recoupent en partie ceux énoncés par l’intervenant de RTFX Ltd):
– Ne jamais oublier ses stops. En effet, nombreux sont les traders qui essaient de prévoir l’évolution de leur position, alors que c’est impossible, et qui négligent entre temps les stops alors que c’est justement l’une des choses qu’ils peuvent parfaitement contrôler dans le trading et qui leur évitera des pertes importantes
– Toujours penser en termes de gains totaux et non en termes de trades gagnants. Pascal Hirtz a mis le doigt sur un point très pertinent, à savoir que les traders cherchent à accumuler les trades gagnants alors que même les traders professionnels estiment que 55% de leurs trades sont perdants. L’objectif est donc de se concentrer sur les 45% restant qui ont un potentiel de gains élevé.
– Avant de juger si une stratégie est bonne ou mauvaise, il faut au moins 50 à 60 positions pour se faire une idée exacte et objective
– Toujours opter pour une position de petite taille qui rend le trading moins stressant et qui permet souvent au capital de durer plus longtemps
– Toujours connaître la valeur de ce qu’on trade
Ensuite, Pascal Hirtz a développé deux stratégies: le ROCEMA et le break-out Super-trend. Le ROCEMA ne nécessite pas que nous nous attardions beaucoup dessus car il ne peut pas s’appliquer au marché Forex. Cette stratégie, idéale pour les actions, permet d’être toujours sur le marché, soit en short, soit en long.
En revanche, le break-out Super trend est une stratégie idéale pour le marché des changes. Cette stratégie permet de profiter des cassures de prix et repose sur des graphes de cinq minutes. Deux filtres sont pris en considération, l’un de temps et l’autre de tendance. Il s’agit respectivement de la période 9h-12h qui est la plus propice à la volatilité et du Super trend, qui est une sorte de moyenne mobile très connue dans les pays francophones.
Principes du break-out Super trend: si le Super trend est orienté positivement, seuls les signaux d’achat seront considérés. Inversement, s’il est orienté négativement, seuls les signaux de vente short seront considérés. L’objectif de profit se situe à 0.75% au-dessus du prix auquel la position a été ouverte (en-dessous dans le cas d’une position short). C’est donc le moment pour clôturer la position. Il convient de noter que le stop doit être impérativement placé à 0.75% au-dessus (ou au-dessous) du prix auquel la position a été ouverte.
Bilan de la conférence: Comme indiqué sur le programme, la conférence était plutôt destinée à un public de traders confirmés. Excellent intervenant qui a eu le mérite de nous faire découvrir deux stratégies peu communes pour investir et qui, d’après les données présentées, sont payantes.
Après plusieurs contacts avec les brokers Forex présents et quelques interviews hier, notre équipe a décidé de consacrer une majeure partie de cette journée aux conférences dont certaines ont évoqué le thème du marché des changes.
Deux conférences ont particulièrement attiré notre attention aujourd’hui.
Compte-rendu critique par notre équipe.

Quelle stratégie de gestion choisir pour investir sur le marché des changes selon votre profil de risque?“, par Frédéric Gay, de RTFX Ltd

Intitulé ambitieux pour une conférence d’une heure qui s’est soldée par une déception pour nos équipes. Pas seulement pour nos équipes puisque le public, à 99% masculin, est parti au fur à mesure du déroulé de la conférence.
Assez logiquement, Frédéric Gay a fait la promotion des services de compte géré de RTFX (après tout, c’est son travail!). Ainsi, l’intervenant a évoqué l’avantage de l’algorithme utilisé par RTFX qui fut développé il y a près de cinq ans et qui est uniquement valable pour l’EURUSD. Pour faire bref, cet algorithme, dont les secrets de fonctionnement n’ont pas été dévoilés, trade toutes les 10 minutes, en évitant au maximum les zones de forte volatilité, c’est-à-dire au moment de la publication d’indicateurs économiques majeurs.
Au-delà de la promotion pure et simple des comptes gérés de RTFX, qui ne nous a personnellement pas convaincu, Frédéric Gay a mis en lumière quelques points et conseils de base qui nous ont interpellé et interpelleront certainement plus d’un trader:
Ne jamais trader pendant les nouvelles économiques en raison de la forte volatilité du marché, a fortiori si vous oubliez de placer vos stops  Guides-to-trading-a
Ne pas limiter ses gains sur un mouvement important. En d’autres termes, il est toujours conseillé d’insister sur les positions gagnantes au lieu de se brider
Ne pas changer de méthode de trading si habituellement elle a montré ses preuves et que soudainement elle s’avère perdante. Il faut regarder avant tout ce qui se passe sur le marché. Dans des conditions anormales, comme en août dernier, mois qui fut marqué par une longue période de “range trading”, même les méthodes gagnantes ne peuvent rien faire contre l’irrationalité des acteurs financiers. Si cela peut vous rassurer, le mois dernier, la performance des comptes gérés de RTFX fut désastreuse avec une chute de plusieurs dizaines de pour cent….
Rester constant sur les effets de levier. Ne pas changer de levier parce qu’on croit pouvoir faire des gains importants à l’annonce d’une nouvelle importante. Personne ne peut prédire avec certaines que les prévisions s’avèreront exactes.
Bilan de la conférence: Une conférence qui a donné ou rappelé quelques pré-requis du trading et qui était donc utile en soi bien qu’il soit probable que l’équipe de RTFX avait plutôt pour objectif de promouvoir ses services et produits aux investisseurs présents.

Apprendre à day-trader sans tout risquer“, par Pascal Hirtz de WH Selfinvest S.A.

Passons à la deuxième conférence qui, à l’inverse de la première, fut réellement passionnante. Evidemment, chaque conférence est l’opportunité pour l’intervenant de vendre les services du broker qui l’emploie mais, au-delà de cet aspect commercial, il y avait beaucoup à retirer de cette heure passée avec Pascal Hirtz.
Pascal Hirtz a géré sa conférence en deux temps: premièrement en évoquant les principes de base du trading (rappel important même pour les traders confirmés!) et deuxièmement en détaillant deux stratégies de trading qui peuvent être mises en pratique sur toutes les plateformes.
Voici les quelques principes de base qu’un trader ne doit jamais oublier (vous remarquerez qu’ils recoupent en partie ceux énoncés par l’intervenant de RTFX Ltd):
Ne jamais oublier ses stops. En effet, nombreux sont les traders qui essaient de prévoir l’évolution de leur position, alors que c’est impossible, et qui négligent entre temps les stops alors que c’est justement l’une des choses qu’ils peuvent parfaitement contrôler dans le trading et qui leur évitera des pertes importantes
Toujours penser en termes de gains totaux et non en termes de trades gagnants. Pascal Hirtz a mis le doigt sur un point très pertinent, à savoir que les traders cherchent à accumuler les trades gagnants alors que même les traders professionnels estiment que 55% de leurs trades sont perdants. L’objectif est donc de se concentrer sur les 45% restant qui ont un potentiel de gains élevé.
Avant de juger si une stratégie est bonne ou mauvaise, il faut au moins 50 à 60 positions pour se faire une idée exacte et objective
Toujours opter pour une position de petite taille qui rend le trading moins stressant et qui permet souvent au capital de durer plus longtempslearn-forex-trading
Toujours connaître la valeur de ce qu’on trade
Ensuite, Pascal Hirtz a développé deux stratégies: le ROCEMA et le break-out Super-trend. Le ROCEMA ne nécessite pas que nous nous attardions beaucoup dessus car il ne peut pas s’appliquer au marché Forex. Cette stratégie, idéale pour les actions, permet d’être toujours sur le marché, soit en short, soit en long.
En revanche, le break-out Super trend est une stratégie idéale pour le marché des changes. Cette stratégie permet de profiter des cassures de prix et repose sur des graphes de cinq minutes. Deux filtres sont pris en considération, l’un de temps et l’autre de tendance. Il s’agit respectivement de la période 9h-12h qui est la plus propice à la volatilité et du Super trend, qui est une sorte de moyenne mobile très connue dans les pays francophones.
Principes du break-out Super trend: si le Super trend est orienté positivement, seuls les signaux d’achat seront considérés. Inversement, s’il est orienté négativement, seuls les signaux de vente short seront considérés. L’objectif de profit se situe à 0.75% au-dessus du prix auquel la position a été ouverte (en-dessous dans le cas d’une position short). C’est donc le moment pour clôturer la position. Il convient de noter que le stop doit être impérativement placé à 0.75% au-dessus (ou au-dessous) du prix auquel la position a été ouverte.
Bilan de la conférence: Comme indiqué sur le programme, la conférence était plutôt destinée à un public de traders confirmés. Excellent intervenant qui a eu le mérite de nous faire découvrir deux stratégies peu communes pour investir et qui, d’après les données présentées, sont payantes.

Forex.fr partenaire média officiel du Salon du Trading 2011

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *