Press "Enter" to skip to content

Configuration baissière sur le Forex

Depuis le dernier record de la monnaie unique européenne le 11 juillet, lorsque l’euro avait atteint 1,6038 dollar, les analystes du marché des changes considèrent que la configuration du marché est nettement baissière.

En effet, les propos de Jean Claude Trichet, gouverneur de la BCE, ont eu leur petit effet, poussant brièvement l’euro sous le seuil de 1,50 dollar vendredi, un niveau qui n’avait plus été atteint depuis le 27 février dernier.

Cependant, l’euro ne fut pas le seul à trinquer puisque les principales devises se sont toutes affichées en baisse vendredi. Le yen a touché un plus bas depuis janvier face au dollar à 110,36 yens, alors que les craintes de récession au Japon s’accentuent. La livre sterling a également sombré à 1,9146 dollar, soit son niveau de novembre 2006. Enfin, la punition fut la même pour le franc suisse qui s’est affaissé à 1,0837 franc suisse pour un dollar.

En fait, la chute de la monnaie unique européenne s’explique par des facteurs techniques et psychologiques. Les investisseurs se rabattent sur le dollar alors que les craintes de récession dans la zone euro s’amplifient. La première onde semble d’ailleurs avoir touché les pays membres de l’euroland et les traders s’attendent désormais à une baisse accentuée de l’euro dans les prochaines semaines dans un marché estival, par définition, volatile.

A l’inverse, les investisseurs reprennent confiance dans le dollar suite à l’activisme des responsables américains et à la baisse du cours du baril de pétrole qui a atteint 115 dollars vendredi.

Enfin, en raison de la baisse de l’excédent commercial chinois, la banque centrale de Chine a décidé de faire baisser le yuan face au dollar sur fond de Jeux Olympiques alors que son attitude avait été depuis quelques années de laisser le yuan s’apprécier sur le marché des changes. En décidant d’intervenir, la banque centrale veut aussi lutter contre les afflux de capitaux spéculatifs qui ont miné ses efforts pour contenir l’inflation.

A ce sujet, ce sera bien l’inflation qui devrait faire l’actualité du forex cette semaine avec les chiffres en zone euro, outre-atlantique et outre-manche. A suivre de près.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *