Press "Enter" to skip to content

Consolidation des gains de l’euro

En début d’échanges européens, la monnaie unique européenne consolidait les gains accumulés lors des dernières séances à la faveur d’une remontée de l’indice PMI dans la zone euro et d’un bon accueil du plan Geithner.

Pour le mois de mars, l’indice composite des directeurs d’achat pour la zone euro est remonté à 37,6 points, après avoir atteint un plus bas historique le mois précédent. Toutefois, en dépit de ce sursaut, l’indice PMI s’affiche toujours proche de son plus bas, ce qui laisse supposer une nouvelle chute du PIB au premier trimestre 2009 pour les pays membres de la zone euro.

Cependant, les investisseurs du marché des changes n’ont pas été trop regardant aujourd’hui, encore sous le coup du plan présenté hier par le secrétaire au Trésor, Tim Geithner. Ce plan destiné à débarrasser les banques américaines de leurs actifs toxiques était attendu depuis longtemps par les marchés. Bien qu’il soit encore trop tôt pour crier victoire et savoir si la nouvelle administration américaine réussira à épurer les bilans des banques, l’enthousiasme a pris place sur les marchés. La bourse a notamment beaucoup profité d’un retour de la confiance, l’indice Dow Jones gagnant 6,84% lors de la séance d’hier, soit sa meilleure performance depuis près de cinq mois.

Qui dit retour de la confiance dit également retour de l’appétit pour le risque des investisseurs. Cela explique notamment pourquoi l’euro a continué à progresser sur le marché des changes face à la devise américaine, qui est délaissée en cette période de retour de la confiance.

Bien que le statut de valeur refuge de la devise américaine ne lui permette plus pour le moment d’asseoir sa domination face aux autres devises, rien ne permet de parier sur une baisse de longue durée du dollar, le contexte économique étant toujours très fragile de part et d’autre de l’Atlantique.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *