Press "Enter" to skip to content

Convalescence de l’euro face au dollar

Certains s’affairent à spéculer sur l’éventuelle baisse des taux de la Banque centrale européenne tandis que d’autres scrutent au microscope les traders, ces acteurs du monde financier sur laquelle la crise actuelle a mis les projecteurs. Croyez-le ou pas mais une très sérieuse étude menée dans la City de Londres, sur 49 traders, a conclu que les traders qui font les placements les plus rentables sont ceux qui ont l’annulaire beaucoup plus long que leur index. Cette étude a d’ailleurs fait l’objet d’un article plus détaillé dans l’édition d’aujourd’hui du Figaro. Maintenant, reste à savoir si cette « caractéristique commune » s’applique à vous. A vos commentaires !

Après vous être appesanti longuement sur la taille de votre annulaire, nous vous proposons de recadrer nos propos sur ce qui anime tout le marché des changes à l’heure actuelle, c’est-à-dire l’éventuelle baisse des taux de la BCE. Celle-ci n’est en effet pas certaine, bien que la situation économique dans la zone euro puisse nécessiter une telle intervention. Outre une contraction de la croissance au troisième trimestre, les membres de la zone euro font face à un ralentissement de l’inflation qui a atteint son plus bas niveau depuis deux ans en décembre dernier. De plus, Jean Claude Trichet a confirmé en début de semaine que la fin de la crise ne devrait pas intervenir avant 2010. Dans ce contexte, les traders s’attendent à une baisse, ce qui explique notamment la grise mine actuelle de l’euro sur le marché des changes, puisque ce dernier est passé aujourd’hui en dessous de 1,33 dollar.

Avec ces mauvaises nouvelles, c’est l’aversion pour le risque qui a repris de plus belle sur le marché des devises ces derniers temps, favorisant le dollar mais surtout le yen bien que, en s’y penchant plus près, la situation économique de l’archipel nippon est plutôt dramatiquement inquiétante comme nous l’avons d’ailleurs esquissé hier.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *