Press "Enter" to skip to content

Corrélation de l’or et du pétrole avec les devises du forex

Le niveau de l’or et du pétrole a récemment chuté ce qui relance, sur le marché des changes, les spéculations relatives à une crise inflationniste globale. Si vous vous demandez ce que les matières premières ont à voir avec le forex, voici de quoi éclairer vos lanternes.

Pétrole VS USD-CAD
Les prix du pétrole brut ont diminué de 42$/baril cette semaine. Ils atteignent des niveaux que l’on avait plus vu depuis 2009. A cette époque, l’économie mondiale pâtissait des effets de la crise financière et l’USD-CAD se négociait en dessous du niveau de résistance clé de 1,2800. Le mois dernier, la paire ne parvenait même pas à ce niveau… Serait-ce un signe que le pétrole est dans une crise encore plus profonde ? Peut-être. En effet, malgré cette situation, l’OPEP ne cherche pas à réduire la production de sitôt et elle essaye toujours d’évincer la concurrence des producteurs de schiste des Etats-Unis. Cela entraine une offre plus, voire trop, importante ce qui met une pression à la baisse sur les prix. En plus de cela, l’actuel ralentissement économique de la Chine devrait peser sur le secteur puisque le pays va surement réduire ses importations de produits énergétiques.


Or VS AUD-USD

S’il y a une chose à retenir concernant les matières premières c’est qu’elles ont tendance à se déplacer de la même façon. L’or a donc également atteint des niveaux extrêmement bas en début de semaine. Cela s’explique par un affaiblissement de la demande de l’Inde, du Moyen-Orient et surprise, de la Chine.
Le métal précieux a commencé à être bradé le mois dernier lorsque la Chine a décidé de réduire ses achats d’or. La vente s’est encore aggravée quand un rapport a révélé que la demande indienne avait chuté de 25% et celle des Emirats Arabes de 22%. Pour couronner le tout, la dévaluation du yuan orchestrée par la banque centrale chinoise rend les importations d’or plus chères sur le marché local ce qui diminue potentiellement les ventes dans le pays d’environ 5%.
La corrélation de la paire AUD-USD et de l’or a toujours été forte dans les hauts comme dans les bas. Pour rappel, l’Australie est le troisième plus grand producteur d’or du monde, il est donc normal que le niveau du métal précieux impacte directement les revenus du pays. Au regard de la faiblesse actuelle de l’or, la paire devrait donc reculer.

Or VS Dollar USD
L’or sert généralement de couverture contre l’inflation dans le pays de l’oncle Sam. Cela signifie qu’une hausse des niveaux des prix stimule une ruée vers l’or tandis qu’une baisse incite les investisseurs à s’en débarrasser. Maintenant, la perspective de hausse des taux d’intérêt de la fed en septembre pourrait mettre un couvercle sur l’inflation, il n’est donc pas surprenant de voir les traders de matières premières se désintéresser de l’or.
Un rapide coup d’œil sur le graphique hebdomadaire de l’indice du dollar américain montre que la monnaie est toujours coincée dans la consolidation, peut-être parce que les traders attendent de voir si le prochain rapport sur l’emploi scellera ou non la hausse des taux. Dans tous les cas, si le billet vert venait encore à se renforcer, cela signifierait encore plus de pertes pour le métal précieux qui perdrait alors un peu son rang de valeur refuge.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *