Press "Enter" to skip to content

Crise des subprimes : accord avec les banques

Les autorités américaines s’évertuent toujours à gérer les effets de la crise des subprimes et à laver la réputation du secteur bancaire comme le prouve le récent accord trouvé entre le ministère de la Justice de l’Etat de New York et les banques américaines Merrill Lynch et Goldman Sachs et l’allemande Deutsche Bank. Le ministre de la Justice, Andrew Cuomo (ci-contre) vient en effet d’annoncer qu’un accord venait d’être trouvé avec les banques concernant les obligations « ARS » qui sont devenues depuis le symbole de la crise des subprimes. D’après Andrew Cuomo, les banques en question se sont engagées à racheter les obligations « ARS » à leurs clients ce qui représenterait un moment compris entre 11 et 12 milliards de dollars pour Merrill Lynch, 1,5 milliard de dollars pour Goldman Sachs et 1 milliard de dollars pour Deutsche Bank.

En dépit de cet accord amiable, le marché des changes s’inquiète toujours très vivement pour le secteur bancaire américain, notamment la banque d’affaires Lehman Brothers. En effet, l’échec des discussions entre la direction de Lehman Brothers et des investisseurs sud-coréens et chinois au sujet du rachat de 50% des actions de la banque a fait craindre une nouvelle dépréciation massive d’actifs. Désormais, contrairement au scénario qui a prévalu pour Bearn Stearns, les acteurs du marché des changes s’attendent à une implosion progressive de Lehman Brothers qui pourrait s’étaler sur un ou deux ans.

A ce scénario s’ajoutent les inquiétudes concernant les géants Fannie Mae et Freddie Mac sur lesquels courent des rumeurs de nationalisation.

Enfin, le rebond des prix du baril de pétrole, qui ont connu une augmentation de 5 dollars hier à New York, après avoir connu une décrue de 35 dollars depuis un mois, ont également pesé sur le cours du dollar sur le Forex. L’accumulation de ces mauvaises nouvelles a ainsi fait perdre à la devise américaine les gains enregistrés face aux autres devises en ce dernier jour de la semaine.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *