Press "Enter" to skip to content

De mauvais placements de Goldman Sachs pourraient entraîner une restructuration de la firme

Paragon de la puissance financière écrasante de Wall Street et des spéculateurs, selon plusieurs quotidiens français et américains, la banque d’affaires Goldman Sachs pourrait être contrainte de mettre sur pied un plan de restructuration massif qui prévoirait des suppressions de postes et une baisse des rémunérations.
Déjà, du fait d’un très mauvais trimestre, la banque avait prévu cet été d’économiser 1.2 milliard de dollars pour la mi-2012 mais selon le NYT, ce montant pourrait grimper à 1.45 milliard, soit l’équivalent de 5% des dépenses du groupe. Ce nouveau plan devrait être précisé lors de la présentation des résultats de Goldman le 18 octobre prochain.
Paragon de la puissance financière écrasante de Wall Street et des spéculateurs, selon plusieurs quotidiens français et américains, la banque d’affaires Goldman Sachs pourrait être contrainte de mettre sur pied un plan de restructuration massif qui prévoirait des suppressions de postes et une baisse des rémunérations.
Déjà, du fait d’un très mauvais trimestre, la banque avait prévu cet été d’économiser 1.2 milliard de dollars pour la mi-2012 mais selon le NYT, ce montant pourrait grimper à 1.45 milliard, soit l’équivalent de 5% des dépenses du groupe. Ce nouveau plan devrait être précisé lors de la présentation des résultats de Goldman le 18 octobre prochain.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *