Press "Enter" to skip to content

Décrochage spectaculaire du franc suisse

Hier, la Banque Nationale Suisse n’a clairement pas fait dans la dentelle. En effet, après avoir procédé à un assouplissement monétaire d’un demi-point, faisant ainsi évoluer son principal taux directeur dans une fourchette comprise entre 0 et 0,75%, la banque centrale suisse est entrée par surprise sur le marché pour vendre du franc suisse. Cette opération musclée, qui est la première à être menée par la banque centrale en solo depuis 1992, avait pour but d’accentuer la baisse du franc suisse afin de préserver les exportations de la confédération. Sans l’ombre d’un doute, le résultat fut plutôt spectaculaire puisque, grâce à cette intervention inopinée, le franc suisse a perdu 3,5% de sa valeur au cours de la seule séance d’hier, dévissant à 1,1970 pour un dollar et à 1,5305 pour un euro.

En ce vendredi 13, le franc suisse s’affiche toujours comateux sur le marché des changes, encore sous le choc de l’intervention de la Banque Nationale Suisse.

La décision de la banque centrale suisse a en tout cas au moins profité à la monnaie unique européenne et au dollar mais également, par réverbération à la devise hongroise qui se raffermissait en début d’échanges européens aujourd’hui.

En prévision de la réunion du G20 des ministres des Finances qui doit avoir lieu ce week-end, les opérateurs du marché des changes se sont souvent abstenus de prendre position. En effet, peu d’espoirs sont soulevées par cette réunion qui doit préparer et surtout tenter d’aplanir les différents existants entre les Etats-Unis et l’Europe en prévision du sommet du 2 avril prochain à Londres.

Alors que les pays de la zone euro refusent pour l’instant de lancer de nouveaux plans de relance, en dépit de l’insistance de leur partenaire américain, le Japon et la Chine ont fait savoir aujourd’hui que de nouveaux plans de relance pourrait être mis en place prochainement dans leur pays, ce qui permet de renvoyer un message plutôt positif aux investisseurs.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *