Est-ce que les Russes ont déjà retiré tout leur argent placé à Chypre?

Hier, plusieurs rapports ont circulé, dont un notamment de Reuters, confirmant que de l'argent se serait échappé en quantité indéterminée pour l'instant de comptes à Chypre en dépit de la fermeture des banques. Alors que de nombreux chypriotes se sont rués ces derniers jours sur les distributeurs de billets pour tenter de récupérer une partie de leur argent en prévision de l'imposition d'une taxe sur les dépôts, il semblerait que certains clients VIP des banques locales aient bénéficié d'un traitement de faveur.

Parmi ces clients VIP, on retrouve de nombreux Russes et Ukrainiens qui ont profité pendant des années de la plateforme financière sécurisée que représentait il y a encore quelques semaines Chypre afin de faire transiter leur argent.

Selon certaines informations, les oligarques russes détiendraient ainsi pas moins de plusieurs dizaines de milliards dans les deux principales banques de l'île, Laïki, qui va être liquidée selon l'accord européen, et Bank of Cyprus.

Il semblerait que ces mêmes oligarques aient profité de la semaine dernière chaotique pour le système bancaire chypriote afin de déplacer des tonnes d'argent vers des cieux plus cléments avant l'imposition de la taxe sur les dépôts, et cela en contradiction avec le contrôle strict des flux de capitaux mis en place par la banque centrale chypriote et le gouvernement.

russe chypre

Hier, plusieurs rapports ont circulé, dont un notamment de Reuters, confirmant que de l’argent se serait échappé en quantité indéterminée pour l’instant de comptes à Chypre en dépit de la fermeture des banques. Alors que de nombreux chypriotes se sont rués ces derniers jours sur les distributeurs de billets pour tenter de récupérer une partie de leur argent en prévision de l’imposition d’une taxe sur les dépôts, il semblerait que certains clients VIP des banques locales aient bénéficié d’un traitement de faveur.

Parmi ces clients VIP, on retrouve de nombreux Russes et Ukrainiens qui ont profité pendant des années de la plateforme financière sécurisée que représentait il y a encore quelques semaines Chypre afin de faire transiter leur argent.

Selon certaines informations, les oligarques russes détiendraient ainsi pas moins de plusieurs dizaines de milliards dans les deux principales banques de l’île, Laïki, qui va être liquidée selon l’accord européen, et Bank of Cyprus.

Il semblerait que ces mêmes oligarques aient profité de la semaine dernière chaotique pour le système bancaire chypriote afin de déplacer des tonnes d’argent vers des cieux plus cléments avant l’imposition de la taxe sur les dépôts, et cela en contradiction avec le contrôle strict des flux de capitaux mis en place par la banque centrale chypriote et le gouvernement.

A en croire Reuters, les opérations de transfert se seraient passées depuis les bureaux londoniens de Bank of Cyprus et de Laiki qui sont restés ouverts toute la semaine dernière et qui n’ont pas imposé de limitations aux retraits. Bank of Cyprus aurait également utilisé les services de la banque russe Uniastrum Bank, qu’elle détient à hauteur de 80%, et qui n’a pas imposé de restriction sur les transferts d’argent et retraits en Russie.

Une partie de l’argent russe placé à Chypre aurait ainsi été déplacé, principalement vers la Lettonie. Plusieurs responsables de la BCE ont ainsi contacté leurs collègues lettons pour les mettre en garde contre l’argent russe qui pourrait chercher refuge dans les banques locales, soulignant que cela pourrait mettre en péril le processus d’intégration à la zone euro du pays.

Bruxelles serait en train de faire des recherches pour savoir quelles sont les quantités d’argent russe qui auraient pu quitter en l’espace d’une semaine Chypre. Le ministre des Finances allemand a tenté de minimiser le problème en déclarant que cette fuite de capitaux serait infime comparé aux chiffres en jeu. Toutefois, de plus en plus de voix commencent à s’interroger sur l’opportunité de la mise en place de cette taxe sur les dépôts qui, clairement, avait pour ambition de punir à la fois les oligarques russes et les Chypriotes qui ont accepté en toute conscience d’accueillir cet argent sale et qui risque maintenant surtout de viser quelques entreprises de petites et moyennes tailles et quelques riches Chypriotes qui sont loin d’appartenir à la mafia ou à la nouvelle oligarchie russe.
 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie