Press "Enter" to skip to content

EURUSD: une paire qui guette les banques centrales

Analyse fondamentale eurodollar

Après une séance de légère hausse hier, malgré une annonce macroéconomique décevante au niveau de l’indice de confiance des consommateurs américains, la monnaie unique semble se stabiliser face au billet vert. Mais cette situation ne va pas durer.

Ce matin, la publication des indices PMI de la Zone Euro provoqué la déception des cambistes. L’indice français perd 0.2 point alors que l’indice PMI allemand perd 0.3 point par rapport aux prévisions. Ces mauvaises nouvelles économiques ont fait plonger en quelques minutes la parité eurodollar avec une perte de 295 pips à 10h30.

La paire risque de rester plate aujourd’hui en attendant la décision de politique monétaire de la FED (banque centrale américaine) ce soir à 21h15 heure de Paris. Les petits et gros porteur resteront à l’affût en soirée.

En Europe, un autre événement important aura lieu demain demain puisque la Banque Centrale Européenne dirigée par Mario Draghi va annoncer ses orientations de politique monétaire. Malgré la contraction avérée de la croissance économiqus espagnole et un taux à 10 ans très élevé (6.69 % ce matin) pour Madrid, les opérateurs de marchés restent optimistes.

Les banques centrales vont donc jouer un rôle très important quant à la fluctuation de la paire eurodollar ces prochaines 48h.

Analyse technique eurodollar

D’un point de vue technique, les signaux d’achat sur la paire EUR/USD sont nombreux. La paire se déplace dans un canal haussier avec plusieurs résistances 1.23358/1.23272/1.23170. En ce qui concerne les supports, le niveau le plus bas est relevé à 1.22800 puis 1.2288. Ce dernier support reste très fort puisque il a été testé à trois reprises aujourd’hui dans la matinée. Encore un signal technique fort, la moyenne mobile 20 se situe dans un canal haussier testant à trois reprises aujourd’hui le support de ce canal.

En bref, on comprend bien que d’un point de vue technique le marché semble anticiper un geste de la BCE. Cependant restons calme et attendons les propos de Mario Draghi qui risquent de fournir de fort signaux fondamentaux d’achat pour l’euro.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *