Press "Enter" to skip to content

Fed : déception sur le marché des changes

La décision du Comité de politique monétaire de la Réserve Fédérale a constitué une réelle déception pour les traders du Forex. Wall Street n’a certes pas réagi au statu quo décidé mais le marché des changes fut nettement plus réceptif.

Le statu quo, le premier depuis son cycle de baisse des taux amorcé en septembre 2007, fut largement anticipé par le marché des devises. Cependant, la déception est venue du vote. En effet, la Fed a opté pour le statu quo à neuf voix contre une seule, Fisher ayant été le seul à préconiser une hausse.

Le marché s’attendait à au moins deux ou trois voix en faveur d’un relèvement des taux et il a donc rapidement réagi à cette déception en influant sur le cours du dollar à la baisse.

Par ailleurs, le communiqué de la Fed a évidemment fait état des craintes grandissantes d’inflation tandis que les perspectives de croissance aux Etats-Unis semblent légèrement s’éclaircir. Cependant, le flou est largement entretenu par la Réserve Fédérale. Pronostiquant une modération de l’inflation au plus tôt en fin d’année, la Fed n’a donné aucun signe avant coureur de son intention lors des mois qui viennent. Ce flou a donc pesé hier sur le dollar et continue de peser en ce jeudi matin.

En revanche, la perspective d’un relèvement des taux par la Banque Centrale Européenne fut de nouveau confirmée hier ce qui a permis à la monnaie unique européenne de progresser encore davantage. Dans un entretien accordé au quotidien « Le Monde » daté d’hier, le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, s’est efforcé d’expliquer la stratégie du conseil des gouverneurs qui consiste à éviter que les anticipations d’inflation ne se développent afin de sauver la croissance. 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *