Press "Enter" to skip to content

Fiche forex sur la Banque de France (BdF)

La Banque de France est une institution bicentenaire dont le capital appartient à l’État. Banque centrale française, elle est gouvernée par Christian Noyer depuis le 1er novembre 2003.

Les missions de la BdF

En tant que banque centrale, la Banque de France mène, dans le cadre de l’Eurosystème, des actions de politique monétaire. Ces actions garantissent le pouvoir d’achat de l’euro.

Institut d’émission, la Banque de France produit une partie des billets en euros. Elle garantit la qualité des billets et des pièces utilisés en France.

Superviseur financier, la Banque de France surveille, pour le compte de l’Autorité de contrôle prudentiel, les établissements de crédit, les entreprises d’assurance et les mutuelles afin de protéger les clients et les assurés, et de garantir la stabilité financière.

Le rôle de la BdF

La Banque de France est garante de la stabilité monétaire. C’est un acteur majeur de l’Eurosystème, chargé de maintenir la stabilité des prix. Elle met en oeuvre en France la politique monétaire décidée par le Conseil des gouverneurs de la BCE.

La Banque de France est garante de la stabilité financière. Présidée par le gouverneur de la Banque de France, l’Autorité de contrôle prudentiel vérifie que les établissements de crédit, les entreprises d’assurance et les mutuelles respectent les règles de prudence.

La Banque de France analyse aussi les mutations de la sphère financière, en évalue les risques et propose des adaptations de la réglementation. Elle surveille les systèmes de paiements de montant élevé et de règlement-livraison de titres. De plus, elle assure la sécurité des moyens de paiement. La Banque de France veille au bon fonctionnement des paiements par chèques, cartes et monnaie électronique.

Histoire et influences monétaires

Créée le 18 janvier 1800 par un groupe de représentants de banques privées, la Banque de France est alors une banque d’émission parmi d’autres. Napoléon Bonaparte en est le premier actionnaire. En 1803, il lui confère le monopole d’émission des billets.

La BDF mit au point une politique monétaire qui visant à maintenir un cours de change ferme, ou en hausse, du franc sur les marchés des changes.

Cette politique permit d’éviter à l’intérieur du SME (système monétaire européen) la poursuite des dévaluations, qui avaient marqué les années 1980, donc de maintenir un taux pivot inchangé face au mark allemand à partir de mars 1987.

La révolution de 1848 via le décret du 15 mars instaura la réunion des banques départementales à la Banque de France. Par cette disposition, le billet de banque commençait à pénétrer dans la vie courante et le mouvement de substitution du billet aux pièces pouvait se produire.

Le 2 decembre 1945, la banque de france fut nationalisée.

Depuis le 1er janvier 1999, date de l’adoption de l’euro pour les transactions commerciales et financières par les pays de la zone euro, la politique monétaire unique est une politique de taux d’intérêt, qui passe par le réglage de la liquidité bancaire en euro et par un pilotage des taux à très court terme sur le marché monétaire de l’euro.

Depuis le 1er janvier 2002, la circulation des billets en euro a remplacé les billets de la Banque de France.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *