Press "Enter" to skip to content

Fiche technique sur l’indice Case-Shiller

L’indice Case-Shiller fut créé dans les années 80 par trois économistes de renom (Karl Case, Robert Shiller et Allan Weiss). Depuis, il est publié par l’agence de notation financière S&P. Il fournit essentiellement des informations précieuses sur la tendance du marché immobilier aux Etats-Unis.

Cet indice utilise une méthode très particulière afin d’évaluer le marché de l’immobilier résidentiel dans vingt régions métropolitaines des Etats-Unis. Au total, Case Shiller regroupe plus d’une dizaines d’indices, dessinant les principales tendances de ce secteur d’activité. Outre les vingt indices régionaux (Miami, Tampa, New York, Detroit, Las Vegas, Chicago, Charlotte etc…), il convient d’ajouter deux indices composites qui sont de simples agrégrations des indices régionaux.

Le calcul de l’indice se fait à partir des transactions qui sont réalisées sur le marché immobilier, à l’exclusion des transactions concernant l’ancien et les biens qui se sont échangés pour un prix inférieur à celui du marché.

Calculé mensuellement, l’indice Case Shiller est publié avec deux mois de décalage chaque dernier mardi du mois.

Habituellement, si l’indice Case Shiller est meilleur que prévu, cela doit profiter au dollar américain et inversement en cas d’indice moins bon que prévu. Toutefois, il convient de souligner que cet indice a un impact assez faible sur les devises du marché des changes.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *