Press "Enter" to skip to content

Focus sur les données américaines du mois d’avril

Les Etats-Unis ont publié la semaine dernière une série de rapports importants concernant son économie, nous ferons donc dans cet article une revue approfondie de ces données.

Dépenses de consommation
Les dépenses de consommation représentent environ les deux tiers de l’activité économique des Etats-Unis et le rapport des ventes au détail est une véritable jauge de la croissance économique américaine. Pour le mois d’avril les chiffres ont été en deçà des attentes et ce malgré des gains d’embauche au cours du même mois. Le rapport relatif aux ventes au détail n’a en effet imprimé qu’une légère hausse de 0,1% au lieu des 0,5% attendus.
La bonne nouvelle de cette publication réside dans la révision à la hausse des chiffres du mois précédent, +1%. Cependant, l’optimisme dans le secteur de la consommation a fléchi en ce mois de mai puisque l’avant-indice du sentiment des consommateurs a chuté de 84,1 à 81,8% ce qui suggère une lecture plus faible du prochain rapport des ventes au détail.

Inflation
L’inflation qui se mesure généralement à l’aide de l’IPC, s’est avéré globalement conforme aux attentes pour le mois d’avril. L’IPC de base a ainsi montré une augmentation de 0,2%, une lecture inchangée par rapport à celle du mois précédent.
L’indice des prix à la production, l’IPP, a, quant à lui, montré quelques pressions inflationnistes. En hausse de 0,6%, ce chiffre suggère que l’augmentation des prix à la production pourrait se traduire, à terme, par une augmentation des prix des produits.

L’indice manufacturier
Les données relatives à la fabrication ont bondi puisque l’indice manufacturier est passé de 1,3 à 19 dépassant le consensus situé à 5,5. Rappelons qu’une lecture positive de cet indice souligne une industrie en expansion. Les gains constants dans ce secteur pourraient donc conduire à plus d’embauche et d’investissement dans la mesure où les entreprises dvraient faire face à la demande croissante.

La demande de logement
Le secteur de l’immobilier américain a également imprimé des donnés meilleures que prévu pour le mois d’avril. Les permis de construire émis sont en augmentation passant de 1 million à 1,08 millions et les mises en chantier qui représentent le nombre annualisé de nouveaux bâtiments résidentiels qui ont déjà commencé la construction a, lui aussi, augmenté.
Ces derniers chiffres de logement reflètent le retour des constructeurs sur les chantiers après les conditions météorologiques extrêmement froides qui ont pesé sur cette activité plus tôt dans l’année. Les analystes s’attendent même à voir des gains supplémentaires dans la demande de logements dans la mesure où le niveau de l’emploi ne cesse de s’améliorer.

En conclusion, il semble que les dernières données émises par les Etats-Unis dessinent des perspectives plutôt positives pour leur économie et cela ne manquera pas de renforcer le dollar.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *