Press "Enter" to skip to content

GBP-USD : canal haussier, mais jusqu’à quand ?

Vous n’êtes probablement pas sans remarquer que la paire GBP-USD, aussi appelée « cable », a connu de fortes hausses depuis un an, atteignant ses plus hauts niveaux depuis la crise de 2007.
La véritable question est maintenant de savoir s’il existe un véritable potentiel de hausse future pour cette paire ou si une prise de position dans l’état actuel des choses serait trop risquée.

Analyse technique :
Rappelons tout d’abord que selon la plupart des analystes Forex présents au salon de l’analyse technique, le niveau des 1.70 dollars US pour 1 livres est déterminant.


GBPUSD W1

En effet comme nous pouvons le constater sur ce graphique, où chaque bougie représente une semaine de cotation, le niveau proche des 1.70 représente une forte résistance à la hausse. Par 3 fois les cours sont venus rebondir sur cette résistance avant d’initier des mouvements de correction de plusieurs centaines de pips.
Nous pouvons remarquer le 1.6270 apparaît comme un support important des cours en cas de tendance baissière établie. 

GBPUSD D1

Bien que le tunnel haussier soit bien établi, il apparait que les cours ont rebondi au début du mois de mai à 1.6996. Étant donné que le salon de l’AT a eu lieux en Avril, nous pouvons reconnaître que les analystes ont vu juste quant à l’importance de cette résistance.
D’un point de vue technique nous assistons depuis le début du moi de Mai à une correction qui pourrait petit à petit se rapprocher des différents supports indiqués en pointillés sur le graphique.
Le premier support de 1.6636 sera décisif puisqu’il se trouve au croisement du canal haussier. Si celui-ci venait à être franchi cela confirmerait la tendance baissière. Dans cette optique l’objectif sera le support de 1.6270, mis en évidence sur le graphique hebdomadaire et figurant en rouge sur graphique journalier.

Analyse fondamentale :
Sur le plan des politiques monétaires, les anticipations des analystes sont assez différentes concernant la FED et la BoE.

En Effet, bien que la reprise soit a rendez vous et que la situation s’améliore au Royaume-Uni, la BoE ne semble pas enclin à changer de politique monétaire et à remonter ses taux dans un avenir proche.
La conséquence directe est que la BoE va continuer a inonder le marché de liquidités, ce qui rendra va automatiquement rendre la monnaie nationale plus faible.

Outre atlantique la réaction à la reprise est un peu différente. Janet Yellen, présidente de la FED a annoncé récemment continuer à diminuer les rachats d’actifs par la FED auprès des établissements financiers. Même si la décision de relever les taux directeurs est encore loin d’être prise, la diminution des rachats de titres annonce une baisse de la quantité de monnaie mise en circulation sur le marché.
Bien que cette mesure soit prise de façon très progressive pour ne pas brusquer les marchés, la tendance est clairement à la diminution des mesures non conventionnelles et donc plus tard à une remontée progressive des cours. Certains observateurs anticipent une première remontée des taux américains pour Juin ou Juillet 2015.
La conséquence sera donc une diminution des dollars en circulation sur les marchés ce qui va automatiquement le faire s’apprécier face aux autres devises.

Les deux politiques monétaires, opposées, vont converger vers un affaiblissement de la paire GBP-USD, via une perte de valeur de la livre et une prise de valeur du dollar US.

Pour conclure, l’analyse technique et l’analyse fondamentale semblent converger sur le fait que 1.70 dollars par livre est une résistance très forte aux cours. Dans les mois qui viennent la paire devrait s’orienter à la baisse, avec pour premier objectif 1.6270.
Ces prévisions sont bien évidemment contraintes au maintien des politiques monétaires et des conditions économiques des deux pays dans leur état actuel. Il sera nécessaire de suivre le passage progressif des supports mis en évidence sur le graphique journalier pour contrôler que la tendance baissière ne s’essouffle pas.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *