Press "Enter" to skip to content

Grâce aux Bourses, l’euro rebondit un peu

Suivant le sursaut des Bourses mondiales, la monnaie unique européenne a rebondi en début d’échanges européens face au dollar sur le marché des changes. Toutefois, il convient de noter que l’attentisme est plutôt de rigueur parmi les opérateurs qui restent prudents dans la perspective d’une nouvelle baisse des taux de la Banque Centrale Européenne et du sommet du G20 à Londres.

Les acteurs du marché des changes ont été particulièrement troublés hier par la possibilité d’une faillite de General Motors et de Chrysler, les deux constructeurs automobiles de Détroit subissant de fortes pressions de la part de la Maison Blanche. Par ailleurs, alors que les fonds du plan Paulson sont presque épuisés, Tim Geithner semble préparer l’opinion à la nécessité d’un nouveau budget afin de soutenir directement certains établissements bancaires outre atlantique.

Les cambistes s’attendent à ce que la Banque Centrale Européenne abaisse son principal taux directeur à 1% lors de sa réunion de jeudi. Cette baisse porterait le loyer de l’argent dans la zone euro à un niveau historiquement bas. Les difficultés de la zone euro ne sont également pas terminées comme l’a illustré la dégradation de la note de la dette souveraine à long terme de l’Irlande par l’agence de notation Standard & Poor’s.

Surtout, les cambistes ont les yeux rivés sur Londres, à quelques jours du sommet du G20. Cependant, en dépit de l’attitude volontariste affichée par le président français Nicolas Sarkozy, il semblerait que le sommet du G20 n’aboutisse pas à des changements cruciaux d’après un premier communiqué transmis à la presse par les américains et les anglais.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *