Press "Enter" to skip to content

Guide de trading forex : le rapport sur l’emploi australien du mois d’août

Demain, ou plutôt cette nuit à 1h30 GMT, le bureau australien des statistiques publiera son rapport mensuel sur l’emploi. Les paires incluant le dollar AUD sur le forex devraient donc être volatiles. Pour vous aider à optimiser votre prise de position, voici notre habituel guide de trading.

Que s’est il passé la dernière fois ?
 Le rapport sur l’emploi du mois de juillet avait été bien loin des attentes mais de façon positive. Le pays enregistrait, en effet, une augmentation des embauches de 26 200. Les chiffres du mois précédents ont, en plus, été revus à la hausse.
Mis à part l’augmentation nette plus importante que prévu en matière d’emploi, le taux de chômage a     reculé, passant de 5,8% à 5,7% et le nombre de chômeurs a diminué de 5 500. Le taux de participation a, quant à lui, légèrement progressé, 64,88% contre 64,86% précédemment.
Logiquement, sur le marché des changes, le dollar australien a bondi à la sortie du rapport. Cependant, cela n’a pas duré car dans les détails, le rebond des embauches n’était pas si rassurant que cela. La hausse repose, en effet, sur une forte progression des emplois à temps partiel, moins qualitatifs donc.


A quoi peut-on s’attendre cette fois ?

Pour le mois d’août, les économistes s’attendent à ce que l’Australie imprime une augmentation nette d’emploi de 15 000 et que le taux de chômage reste identique à celui de juillet soit 5,7%.
Les indicateurs de main d’œuvre d’ores et déjà disponible ne semblent, cependant pas aller dans le même sens.
L’indice de performance des services a, en effet, plongé de 53,9 à 45 soit une chute de 11 points. L’indice de l’emploi rattaché est, quant à lui, passé de 50 à 43,5. Pour rappel, lorsque le chiffre passe en dessous de la barre des 50, celui révèle une contraction du secteur. Il s’agit, en plus, de la lecture la plus pauvre depuis avril 2009.
L’indice PMI manufacturier a également beaucoup reculé. De 56,4, il passe, en effet, à 46,9. L’indice de l’emploi rattaché enregistre la même trajectoire 44,6 contre 56,5 précédemment ce qui souligne des suppressions d’emploi dans le secteur de la fabrication.
L’indice de construction, enfin, s’est également détérioré, 51,6 contre 46,6 au mois d’août. L’indice de l’emploi lié a aussi souffert puisqu’il est tombé à 52,2.
Dans l’ensemble, les indicateurs avancés relatifs au travail montrent que le rythme de croissance de l’emploi en Australie a ralenti et s’est même contracté dans certaines industries. Une surprise à la baisse n’est donc pas à exclure.

Comme d’habitude, sur le marché des changes, une lecture meilleure que prévu du nombre d’emploi net déclenche un rallye rapide tandis que des chiffres plus faibles provoquent, généralement, une vente rapide.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *