Press "Enter" to skip to content

Guide de trading forex : trader le rapport NFP de juin

Généralement, la publication du rapport NFP entraine une forte volatilité de la monnaie américaine sur le marché des changes. Afin de vous aider à optimiser l’événement qui aura lieu jeudi à 12h30, nous vous proposons un petit guide de trading.

Sur quoi porte le rapport ?
Le rapport NFP donne un aperçu de la santé globale du marché du travail américain dans tous les secteurs à l’exception de l’agriculture, du gouvernement général et de certaines organisations à but non lucratif. Généralement, les traders se concentrent sur la variation de l’emploi, nombre d’emplois créés ou perdus, au cours de la période considérée, le taux de chômage et le salaire horaire moyen.
Ce rapport est très important car un marché du travail en bonne santé entraine une plus grande confiance des consommateurs et par conséquent une augmentation des dépenses. Ces dépenses de consommation se traduisent par la suite par des prix plus élevés et donc une hausse de l’inflation et cela entraine généralement une augmentation des taux d’intérêt et l’appréciation de la devise du pays. En plus, cela pousse les entreprises à augmenter leur production pour répondre à la demande croissante et donc à embaucher.

Que s’est il passé la dernière fois ?
Le précédent rapport sur l’emploi non agricole a été meilleur que prévu avec 280 000 emplois créés sur la période. La rémunération horaire moyenne a également dépassé les attentes du marché en affichant une hausse de 0,3%. Le taux de participation a augmenté lui aussi. Le seul point négatif a été le taux de chômage qui est passé de 5,4% à 5,5%.


A quoi peut-on s’attendre cette fois-ci ?

Pour le mois de juin, la variation de l’emploi sera moins importante qu’au mois de mai avec des estimations autour de 227 000. La rémunération horaire moyenne devrait quant à elle afficher une croissance de 0,2%, un peu moins donc que le chiffre précédent. Le taux de chômage pourrait baisser également en passant de 5,5% à 5,4%.
Ces projections sont en rapport avec les lectures des indices PMI des services et de la fabrication qui ont montré un léger ralentissement. Tous deux restent, cependant, bien au dessus de la barre des 50 et sont donc, tout de même, en expansion. La confiance des consommateurs se porte bien aussi, l’indice est passé de 94,6 à 96,1.

Comment le billet vert pourrait-il réagir ?
Il est difficile de répondre à cette question car le rapport ADP qui sert habituellement d’indicateur avancé pour le rapport NFP est en contradiction avec les projections. Cependant, les traders prendront en considération la lecture réelle plutôt que les estimations. Si cette dernière est supérieure aux attentes alors le dollar américain devrait grimper. Dans le cas contraire, le billet vert chutera surement.
Cependant, il existe de nombreux autres facteurs affectant les marchés financiers. D’une part il semble planer sur le marché des changes un sentiment d’aversion pour le risque causé par le problème de la dette grecque ce qui devrait être favorable pour la monnaie refuge qu’est le dollar USD. D’autre part, la semaine de trading est raccourcie en raison de la fête nationale du pays, le 4 juillet ce qui pourrait permettre aux traders de réaliser des gains à cours terme en fin de session new yorkaise.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *