Press "Enter" to skip to content

Guide de trading sur le marché des changes pour le mardi 11 juin 2013

La production industrielle en France en hausse de 2.2% sur un mois après avoir reculé de 0.6% en mars n’a pas suffit hier à rassurer les investisseurs.

L’EUR/JPY est négocié à 130.50, en baisse de 0.31% ce matin. Cette paire de devises trouve un support à 126.18, le plus bas du vendredi, et une résistance à 131.29, le plus haut de lundi. Néanmoins, l’euro s’est renforcé face au dollar américain et à la livre sterling, la paire EUR/USD en gagnant 0.11% pour toucher 1.3272 et la paire EUR/GBP en augmentation de 0.04% pour toucher 0.8516.

De son côté, la paire USD/JPY est négociée à 98.22, en baisse de 0.55% ce mardi matin. Cette paire de devises trouve un support à 95.00, le plus bas du vendredi, et une résistance à 99.47, le plus haut de jeudi. Par ailleurs, le dollar américain est affaibli contre la livre sterling, la paire GBP/USD étant en augmentation de 0.07% pour toucher 1.5583.

En Australie, le nombre de prêts immobiliers accordés a progressé moins que prévu le mois dernier, d’après des chiffres officiels. Ce chiffre en données annuelles corrigées des variations saisonnières a progressé de 0.8%, contre 4.8% le mois précédent. L’Aussie, en hausse à l’ouverture face au dollar américain est entré dans la zone 0.9472 – 0.9498. Les points d’entrée se trouvent à 0.9446 ou 0.9429. Nous attendons après ce mouvement haussier une correction.

Enfin, l’indice BSI manufacturier du Japon a progressé plus que prévu au dernier trimestre. La hausse fut de 5% contre -4.6% au trimestre précédent, ce qui semble valider la stratégie expansionniste de la Banque du Japon.

Les enjeux de ce mardi:

La séance de ce mardi devrait être plutôt calme au premier avec notamment à 9h l’indice des prix à la consommation en Hongrie, une donnée intéressante pour les traders qui investissent sur le forint. On notera à 10h30 la diffusion des chiffres de la production industrielle et manufacturière outre-Manche qui, s’ils sont bons, pourraient conforter la hausse matinale de la livre sterling face au dollar et inverser la tendance face à l’euro. Enfin, toujours du côté britannique, l’indicateur NIESR du PIB sera publié à 16h. Il ne devrait pas avoir un impact considérable sur les taux de change car il est publié par un institut de recherche et non par le gouvernement.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *